Partagez | .
 

 Je est un autre. - C L E M

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CRESCENT



☾ RÉINCARNATION : Arthur Rimbaud, 20 Octobre 1854 -10 Novembre 1891
☾ OCCUPATION : Etudiant, L1 Psycho, Sculpteur amateur.
☽ AVATAR : Pierre Niney
☽ CRÉDITS : AVA : Arwene ; ICON SIGNA : Eden Memories, Moi ; CODE : moi
☽ MESSAGES : 68
☽ INCARNATION : 23/07/2014
☽ ÉTOILES : 78
MessageSujet: Je est un autre. - C L E M   Lun 28 Juil - 8:59

CLEMENS ÂPRECIME
NOM DE FAMILLE ☾ ÂpreCime, un nom de famille français qu’il a hérité d’un grand-père qu’il admirait plus que tout et dont il tient son don pour la sculpture. Il ne sait pas vraiment quoi en penser, il le trouve un peu tape à l’œil, un peu trop poétique. Une âpre, c’est une sensation, un gout, et Cime, ce n’est que le sommet d’une montagne. Il ne sait pas comment associer les deux … Il essaie, parfois, en s’endormant, de trouver un sens à ce nom. Mais il n’y arrive jamais … PRÉNOM(S) ☾ Clemens. C’est allemand à ce qu’il parait, mais ses parent ont surtout choisi ce nom parce qu’ils le trouvaient beau. Doux. A l’image du fils qu’ils voulaient. ÂGE ☾ 20 ans.DATE ET LIEU DE NAISSANCE ☾ Londres, 14 Juin 1994 NATIONALITÉ ET ORIGINES ☾ Anglais pur souche, un grand père  français. Son grand père était normand d’origine, et d’après les rumeurs,  il aurait rencontré un soldat anglais, en Juin 1944, sur les plages du débarquement. Celui-ci était blessé, son grand père l’aurait soigné et pour le remercier, l’anglais l’aurait invité à la fin de la guerre, chez lui, à Londres. Et une belle histoire d’amour naquit entre la sœur du soldat qui devint sa grand-mère et ce normand. Ils eurent un fils, son père, qui a toujours ce cher accent français lorsqu’il parle un peu trop vite. En ce qui concerne Clemens, il parle quelques mots de cette belle langue, mais s’il se retrouvait perdu au milieu de la France il serait incapable de se débrouiller. ORIENTATION SEXUELLE ☾ Hétérosexuel. Il n’a jamais été attiré par le moindre homme et ne s’est jamais posé la moindre question. STATUT CIVIL ☾ Célibataire. OCCUPATION ☾ Etudiant en psychologie. En vérité il a choisi ce cursus parce qu’il était le moins compliqué à suivre, celui qui impliquait le moins de suivi et le moins exigeant. Il va en cours quelques deux fois par semaine, lorsque l’envie lui prend, le reste du temps il le passe dans le garage de sa maison, à tailler et à sculpter toutes sortes de choses. La psycho ça ne l’intéresse pas plus que ça, mais c’est fun des fois. Ca fait deux ans qu’il redouble sa L1. CROYANCES RELIGIEUSES ☾ Il était chrétien catholique. Et si on parle de cette croyance au passé, c’est tout simplement parce que, depuis qu’il a atteint l’âge de raison, il ne pense pas vraiment que si un Dieu existait, il laisserait sa mère dans un état pareil, il rendrait la vie de million d’homme aussi compliquée. C’est sans doute le seul sujet sur lequel il a la moindre opinion. OPINION POLITIQUE ☾ Il a l’âge de voter et de s’intéresser à la politique mais cependant, il n’a pas la moindre idée de qui choisir comme camp politque. Empathique dans l’âme, il trouve des torts et des raisons à chaque parti, si bien que la plupart du temps, il vote pour les verts. Histoire de ne pas donner un vote blanc. CASIER JUDICIAIRE ☾ Aussi vierge que lui. GROUPE ☾ Cresent.
TEMPS MODERNES
Extrêmement empathique ☾ Mou ☾ Absolument pas excentrique ☾ Endormi ☾ Invisible ☾ Rêveur ☾ Passif ☾ Un peu diminué psychologiquement☾Extrêmement maladroit quand il s’agit d’exprimer ce qu’il ressent ☾ Peu logique ☾ Observateur ☾ Préfère regarder plutôt que participer ☾ S’endort toujours en cours ☾ Déteste réfléchir trop longtemps (ça fume là-haut j’vous dis) ☾ Peu bavard ☾ Sourit facilement, sans jamais découvrir les dents, des sourires passifs et sans engagement ☾ N’a pas la moindre résistance au sommeil ☾ Lent ☾ Addict à la sculpture ☾ Déteste qu’on interrompe le cours de ses pensées ☾ A souvent des réactions illogiques ☾ N’est soigné que lorsqu’il s’agit de sculpture ☾ Peut paraitre un peu illuminé au premier abord ☾ Oreille très attentive envers tous ceux qui ont quelque chose à lui dire. ☾ Ami extrêmement dévoué, il peut laisser tout ce qu’il est en train de faire si vous avez besoin de lui
Tous les personnages parlent de Clemens au jour présent

Emily ÂpreCime, sa mère

Il y a quelque chose qui m’échappe chez ce gamin. Peut-être parce qu’il me ressemble un peu trop ? Il a toujours ce regard rêveur … Trop ailleurs, comme si tout ce qu’on pouvait dire ne pouvait pas avoir le moindre impact sur lui. Ou peut-être si, ça a tellement d’impact que justement, il ne veut pas en entendre parler. Du coup … il … Nan en fait j’en sais rien. J’en sais rien, cet enfant est un mystère. Pourquoi il bosse pas un peu plus, pour s’acheter un avenir meilleur ? Pourquoi il fait pas tout pour être différent de moi ? Je veux qu’il soit différent de moi qu’il … qu’il finisse pas pareil. Ca me foutrait trop les nerfs. Alors je le regarde, j’essaye de le comprendre, j’y arrive pas, j’arrive pas à comprendre que j’ai donné la vie à cet enfant … Tout m’échappe. C’est comme un fantôme qui hante cette maison glaciale. Des fois il vient se réchauffer près du feu, il prend les repas avec nous, mais la plupart du temps, il passe son temps dans ce foutu atelier. Alors j’essaye de lui parler, de savoir ce qu’il a en tête, de le comprendre et de m’intéresser à ses journées. Mais il me lance ce regard de pitié. Ou de haine profonde je sais pas trop. Et il répond évasivement. A mes « ta journée à a été ? » il répond des « oui, normal. » Une routine effrayante. Comme j’ai pu mettre au monde cet homme, me reconnaitre dans ses yeux valisés et dans ce regard perdu, et pourtant aussi peu le comprendre ?


Timothy Baxter, un camarade de classe

Ce type … est vraiment super bizarre. Il est toujours au fond de la classe, près de la fenêtre, dans le coin. Une fois, une fille a essayé de lui prendre la place, il a froncé les sourcils bizarrement, il s’est mis ailleurs mais il était tout le temps une main derrière la tête, à se tortiller sur sa chaise genre hyper mal à l’aise. Je sais pas, j’pense qu’il a des tocs … Ca se guérit pas ce genre de truc. Si on essaye de lui parler en face, on se rend compte qu’il cligne toujours trois fois des yeux, c’est super perturbant. Personne veut jamais se mettre avec lui en groupe parce qu’il a les pires notes qu’on puisse avoir. J’crois pas qu’il ait jamais redoublé … Mais j’suis pas très bien informé vous savez. Si on se met en groupe avec lui, on sait directement qu’on va pondre un travail mauvais, qu’on va se ramasser une sale note. J’dis pas qu’il bosse pas hein, j’en sais rien, tout ce que je dis c’est qu’il a des notes de merde et qu’il a pas l’air d’écouter les profs… Quand ceux-ci l’interpellent, il faut au moins trois appels avant qu’il ne sorte de son monde. Il a toujours l’air ailleurs … Après, d’après ses potes c’est un chic type hein, j’le connais pas assez pour juger, je dis juste ce que je vois. Et ce que je vois c’est qu’il a une attitude un peu bizarre. Il dort souvent en cours aussi, ou bien il dessine des trucs. Mais il est pas méchant, j’crois pas qu’il ferait le moindre mal à une mouche. Mais il est space ça c’est sûr.


Andrea Dranson, amie proche

Je me souviens parfaitement de notre premier jour de lycée. Il était là, perdu dans la cour, les yeux rivés sur ses pieds, il avait l’air totalement ailleurs. Comme si ses chaussures étaient les choses les plus passionnantes du monde. Du coup j’ai voulu lui parler, après tout il était comme nous tous, un peu perdu par ce nouvel univers. Il m’a fait le sourire le plus sincère que j’ai jamais vu. J’avais l’intime conviction qu’il allait m’envoyer royalement balader, mais il ne l’a pas fait … On s’est plus jamais quitté. Et on a beau avoir passé tout notre lycée ensemble et être maintenant tous les deux dans la même fac, je sais pertinemment que je ne sais pas le plus important sur lui. Il est extrêmement secret et mystérieux, mais il ne s’en rend absolument pas compte. Il est incapable de s’apercevoir à quel point il est fascinant, à quel point il n’est pas comme les autres. Il sait qu’il n’est pas aussi intelligent que la moyenne, il sait aussi qu’il ne fait pas d’effort et que ça ne s’améliorera jamais dans cet état, mais au moins il en est conscient. Mais c’est un ami extrêmement fidele. Jamais il ne m’a laissé tombé, j’en ai eu des peines de cœur et à chaque fois, il suffisait d’un coup de fil et il accourait. C’est une oreille attentive, bon il ne retient pas tout ce que je lui dis (il n’a pas une mémoire fabuleuse malheureusement), mais il sait toujours donner les bons conseils et être présent. Souvent, je lui ai dit que c’était réciproque, que si jamais il avait besoin de moi, il pouvait me demander de venir chez lui à n’importe qu’elle heure du jour ou de la nuit … Il acquiesce, mais jamais il ne m’a demandé la moindre faveur. Avec le temps j’ai compris que c’était un type qui avait profondément besoin d’indépendance. Il parle peu, j’ai pratiquement tout déviné chez lui. Il ne fait pas de confidence, il nous regarde et on doit comprendre tout seul comme des grands. J’ai deviné toute seule que s’il ne parlait pas beaucoup, c’était parce qu’il avait peur de dire des choses sans intérêt, j’ai deviné toute seule qu’il était extrêmement atteint par l’état de sa mère, qu’il avait extrêmement peu confiance en lui, qu’il souriait beaucoup mais que ça avait rarement du sens. C’est un homme secret. Mais un homme profondément bon, ça j’en suis sûre.


Matthieu ÂpreCime, son père

Clem peut passer des jours et des jours sans rien manger, sans dormir, simplement à sculpter toutes sortes de choses dans le garage. Je ne sais pas pourquoi il fait ça. Je le connais bien. A vrai dire je crois que je suis la personne qui le connait le mieux sur cette terre. Pourtant on ne se ressemble pas. J’ai un caractère un peu flamboyant, le contact et le sourire facile, tandis que lui … Il ressemble à ces types qu’on voit dans les vieux bouquins, ces ermites beaucoup mieux tous seuls. Il me confie tout ce qu’il vit. Pourtant il taille autant, pourquoi ça prend son sens, pourquoi il n’écoute jamais en cours pourquoi il s’endort … Tout ce qu’il a en tête, il me le dit, et je ne sais pas vraiment ce que j’ai fait pour écoper de ce rôle de confident. Un jour viendra je ne serais plus là, et j’espère que ce jour viendra le plus tard possible pour lui. Parce que j’ai conscience d’être sa béquille, et que sans moi il ne pourrait pas avancer. Vous pensez que je suis … Que je suis présomptueux ? Peut-être. Mais je suis convaincu que c’est la vérité. S’il tape sur ces blocs de pierre toute la journée c’est pour extérioriser toutes ses incompréhensions, ses pourquoi et ses comment. S’il dort en cours, c’est parce que le sommeil le gagne tout le temps, qu’il a beau lutter il n‘y arrive pas, tout ce qu’il veut c’est penser à autre chose. Il est comme ça mon fils. Il est incompréhensible. Mais je l’aime, plus fort que n’importe qui.

TEMPS PASSÉS
libertin ☾ drôle ☾ extraverti ☾ franc ☾ décomplexé ☾ poète ☾ moderne ☾ incompris ☾ incompréhensible ☾ complexe ☾ étonnant ☾ solitaire dans l’âme ☾ pansexuel ☾ écrit énormément ☾ marginal ☾ jamais satisfait
Tous les personnages parlent de Rimbaud après sa mort.

Jean Bresson, Son instituteur au collège de Charleville

Monsieur Rimbaud … Dans mes souvenirs c’était un enfant extraverti au possible. Il parlait en permanence avec une voix très assurée, beaucoup plus assurée que n’importe quel autre élève de onze ans. Il posait des questions sur tout et sur n’importe quoi en permanence, c’était d’un irritante ... Il n’avait pas bien l’air de savoir où il voulait en venir, mais ce n’était qu’une façade je pense, au bout d’un moment, j’ai compris qu’il ne posait ces questions que pour m’amener à réfléchir moi. Je suis intimement persuadé qu’il était doté d’une intelligence tout simplement incompréhensible, beaucoup trop moderne pour nous autre mortels. Il raflait tous les prix d’écritures, et ses poèmes … Mon Dieu, stupéfiants de maturité. C’était tout bonnement impensable qu’un enfant de cet âge soit en mesure de penser chacun de ses vers de cette manière. Je crois que ça nous dépassait tous un peu… A quinze ans, il a obtenu tous les prix d’écriture des épreuves académique, un véritable records.  Le directeur du collège Desdouets dit à cette occasion une phrase à son sujet qui me revient toujours à chaque fois qu’on évoque le nom de Rimbaud devant moi. « Rien d’ordinaire ne germe dans cette tête, ce sera le génie du mal ou celui du bien. » Il avait réussi à mettre des mots sur ce que chaque homme pensait du petit Rimbaud à cette époque. Un géni comme on en croise rarement. Dois-je me sentir privilégié de l’avoir eu comme élève ? Allez savoir …


George Izambard, ami proche, professeur de rhétorique

Arthur je l’ai toujours considéré comme un extraterrestre. Nous avons commencé notre correspondance après qu’il ait obtenu les prix de l’académie française, son cas m’ayant particulièrement intrigué. Nous ne nous sommes vus qu’à de rares occasions mais nos lettres étaient fournies, et je servais de relecteur à ses premiers vrais poèmes. Mes capacités de professeurs étaient largement dépassées par son talent … Il y avait quelque chose de génial, au sens strict du terme, dans ses textes. Cet homme était tout simplement un géni à l’état pur. Un diamant brut avec des idées à revendre et une vision du monde extrêmement moderne. Je crois bien que c’est sa vision du monde qui m’a le plus surpris lors de nos premières lettres. Il était conscient de tous les soucis politiques mais les abordaient avec une vision résolument moderne et jeune, presque novatrice. Il avait des idées nouvelles sur tout, comme intarissable de solution. Et puis il me surprenait sur tous les sujets, il avait une écriture jeune et extravertie, un style absolument inimitable. Lorsqu’il a voulu monter à Paris et qu’il s’est retrouvé enfermé car on le croyait prussien, je n’ai pas hésité une seconde à payer sa caution. Lorsqu’il a eu des différents avec sa mère, encore, je n’ai jamais cessé de le défendre. Il est resté mon ami très proche jusqu’à sa mort, et je le soutiendrais dans toutes les critiques que ses détracteurs pourront lui adresser.


Paul Verlaine, ami proche et amant, poète.

La première chose que j’ai pensé en le voyant, c’est que j’avais en face de moi un gosse des rues qui venait ramoner la cheminée et qui s’était trompé d’adresse. J’ai failli lui dire de partir, je suis très sérieux. Et après il s’est présenté, j’ai été sous le choc en réalité. Je savais bien que je devais héberger un jeune poète prodige de seize ans, je lui avais proposé moi-même de monter sur Paris… mais ayant lu certain de ses poèmes, inconsciemment je l’avais imaginé beaucoup, beaucoup plus vieux. De ses poèmes ont toujours émané une certaine maturité. Une maturité liée à une profonde remise en question du monde qui nous entoure. Il avait cette espèce d’étincelle dans le regard, ce truc qu’on ne voit qu’une fois dans une vie et qui marque. Cette étincelle qui disait « je suis tel que je suis et n’essayez pas de me changer. » Marginal dans l’âme ça c’est sûr. Et moi ce feu dans ses yeux m’a marqué. M’a changé. Il a tout changé chez moi, ma manière de voir les choses et de les comprendre, mon œuvre qu’il a renouvelé de par sa présence, ma vie sentimentale bien entendu. Je ne crois pas avoir été aussi heureux que quand nous n’étions que tous les deux, en Angleterre ou au beau milieu de la campagne belge. Une nuit je pensais m’en aller, celle d’après rien d’autre que sa présence ne me comblait. Parfois il était ivre, il épiloguait, monologuait sur le sens de la vie ou ce qu’il comptait faire plus tard. Il disait que l’écriture ne devait être que résolument moderne, qu’elle devait nous transcender sinon elle était parfaitement inutile. Il trouvait toujours les mots justes, manipulait la langue française avec une virtuosité absolument sans égale, et incompréhensible pour son age. Il était si génial, si supérieur à tout ce que je connaissais qu’il m’a rendu fou. J’aurais fait n’importe quoi pour lui, et il le savait. Il m’a rendu fou oui. Je suis allé en prison pour lui, j’ai tout perdu, et pourtant je ne l’ai jamais oublié. J’en aurais été incapable. Parce que je suis intimement convaincu que chaque personne qui aura eu avec lui une discussion sérieuse pourra s’assurer par lui-même du géni qu’il possédait, et qu’il a essayé de faire parvenir au monde à travers chacun de ses poèmes. Il était libertin, il pensait que s’enfermer dans des cases étaient l’absurdité la plus grande jamais mise en place par les hommes. Il voulait mourir en étant sûr d’avoir tout essayé sur terre pour n’avoir pas le moindre regret. Oui … Il ne voulait pas de regret. Et lorsque je repense à lui sur son lit de mort, je me demande toujours s’il est mort en en ayant encore quelques-uns … C’est une question sans réponse qui pourrait me faire perdre la tête, une deuxième fois.
Oh Rimbaud … quel sort m’as-tu donc jeté …

NOM DE FAMILLE ☾ Rimbaud. PRÉNOM(S) ☾ Jean Nicolas Arthur DATE ET LIEU DE NAISSANCE ☾ 20 Octobre 1854, Charleville (à l’époque faisant partie de l’empire français) DATE ET LIEU DE DÉCÈS ☾10 Novembre 1891, à Marseille. NATIONALITÉ ET ORIGINES ☾ Français pur souche. ORIENTATION SEXUELLE ☾ Pansexuel STATUT CIVIL À SA MORT ☾ Célibataire  ANCIENNE OCCUPATION ☾ poète de quinze à vingt ans, puis négociant et explorateur en Ethiopie, après avoir subitement renoncé à l’écriture. Surtout vagabond. CROYANCES RELIGIEUSES ☾ Né d’un père et d’une mère catholique, il n’a pourtant jamais suivi leur idées. OPINION POLITIQUE ☾ Idées résolument anti-bourgeoises et libertines, tendances anarchistes CASIER JUDICIAIRE ☾ vierge, mais a, à de nombreuses reprises, a défrayés la chroniques dans sa jeunesse pour son comportement dans les milieux bourgeois parisiens.
(m/f) UN PARRAIN
Quelqu'un de plus vieux que lui, un(e) ami(e) de ses parents. Il faut que cette personne habite depuis longtemps à Tewkesburry car ce serait cette personne qui leur aurait donné l'idée de venir s'installer ici il y a cinq ans. Clem ne serait pas très proche de cette personne, renfermé qu'il est, mais si jamais votre personnage en est à un stade plutôt avancé de la réincarnation, il pourrait s'apercevoir qu'il a les mêmes symptômes que lui, et ils s'épauleraient dans l'adversité.

(f) MEILLEURE AMIE
Il faut qu'elle ait obligatoirement 19, 20, ou 21 ans, car ils doivent avoir été ensemble tout leur lycée, c'est ça qui les a rapproché. C'est une des personnes qui connait le mieux Clemens et qui l'a décrypté en long en large en travers. Elle sera toujours là pour lui et il sera toujours là pour elle. Viendra peut-être le jour où il parlera de ce qu'il vit à Tewkesburry depuis cinq ans et qui lui mine la santé, à savoir la réincarnation.

(m/f) INTRIGUE MUTUELLE
C'est un lien assez complexe, ce serait quelqu'un d'à peu près son age, sans doute plus vieux, qu'il croiserait à la fac de temps en temps et dont il serait incapable de détacher son regard. Un jour il se serait endormi dans un coin de la cafetaria, et tout en dormant, il se serait mis à écrire des vers de Rimbaud. Et la personne l'aurait vu, depuis une autre table ... Depuis Clem a compris qu'il devait faire plus attention. Du côté de l'autre personne, elle pense avoir trouvé quelqu'un d'autre atteint des mêmes symptômes qu'elle (donc le groupe doit être soit crescent, soit full moon). Ils auraient souvent des eye-contact assez intense et incompréhensible. Mais ils ne se seraient jamais adressé la parole ...


_________________
Assez vu. La vision s'est rencontrée à tous les airs. Assez eu. Rumeurs des villes, le soir, et au soleil, et toujours. Assez connu. Les arrêtes de la vie. - ô rumeurs et visions ! — A. Rimbaud


Dernière édition par Clemens ÂpreCime le Lun 28 Juil - 9:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRESCENT



☾ RÉINCARNATION : Arthur Rimbaud, 20 Octobre 1854 -10 Novembre 1891
☾ OCCUPATION : Etudiant, L1 Psycho, Sculpteur amateur.
☽ AVATAR : Pierre Niney
☽ CRÉDITS : AVA : Arwene ; ICON SIGNA : Eden Memories, Moi ; CODE : moi
☽ MESSAGES : 68
☽ INCARNATION : 23/07/2014
☽ ÉTOILES : 78
MessageSujet: Re: Je est un autre. - C L E M   Lun 28 Juil - 9:00

c'est pour vous mesdames que l'on se pâme.
NICOLE
BLYTHE
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus.  
(c) AMIANTE
MORRIGAN
LONGSTRIDE
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus.
(c) AMIANTE
CASSANDRE
BLYTHE
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus.  
(c) AMIANTE
GRETA
WINCHESTER
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus.
(c) AMIANTE

_________________
Assez vu. La vision s'est rencontrée à tous les airs. Assez eu. Rumeurs des villes, le soir, et au soleil, et toujours. Assez connu. Les arrêtes de la vie. - ô rumeurs et visions ! — A. Rimbaud


Dernière édition par Clemens ÂpreCime le Mer 6 Aoû - 10:59, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRESCENT



☾ RÉINCARNATION : Arthur Rimbaud, 20 Octobre 1854 -10 Novembre 1891
☾ OCCUPATION : Etudiant, L1 Psycho, Sculpteur amateur.
☽ AVATAR : Pierre Niney
☽ CRÉDITS : AVA : Arwene ; ICON SIGNA : Eden Memories, Moi ; CODE : moi
☽ MESSAGES : 68
☽ INCARNATION : 23/07/2014
☽ ÉTOILES : 78
MessageSujet: Re: Je est un autre. - C L E M   Lun 28 Juil - 9:01

c'est pour vous messieurs que l'on pavane
ALEXANDRE
ABBERLINE
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus.  
(c) AMIANTE
ALEC
MAGNUSSON
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus.
(c) AMIANTE
SON PRÉNOM
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus.  
(c) AMIANTE
SON PRÉNOM
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus.
(c) AMIANTE

_________________
Assez vu. La vision s'est rencontrée à tous les airs. Assez eu. Rumeurs des villes, le soir, et au soleil, et toujours. Assez connu. Les arrêtes de la vie. - ô rumeurs et visions ! — A. Rimbaud


Dernière édition par Clemens ÂpreCime le Mer 6 Aoû - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FIRST QUARTER



DER WAHNSINN HAT MICH EINGESPERRT

☾ RÉINCARNATION : Gerhardt Söltzstein (14 janvier 1899 - 21 octobre 1941)
☾ OCCUPATION : peintre restaurateur au john moore museum et réalisateur.
☽ AVATAR : Benedict Cumberbatch
☽ CRÉDITS : astealeaf et tumblr
☽ MESSAGES : 40
☽ INCARNATION : 24/07/2014
☽ ÉTOILES : 43
MessageSujet: Re: Je est un autre. - C L E M   Mar 5 Aoû - 17:27

(...) c'est toi qui aurais les derniers torts, puisque, même après que je t'ai rappelé, tu as persisté dans tes faux sentiments. Crois-tu que ta vie sera plus agréable avec d'autres que moi ? Réfléchis-y ! ... ah ! certes, non !

Pardon. hihi 
Alors, nous avions commencé à parler du lien filleul/parrain et puis cette chère et tendre connexion en a décidé autrement (ah! la ribaude ! omg Arrow) Donc, ton idée me plaît beaucoup, j'aime cette tournure du lien quand se pointera la grosse évolution de la réminiscence. Bon de ce côté-là, Alec n'est encore que dans la phase first quarter, il s'accroche encore un peu, mais ouais, il a compris de quoi il en retournerait même s'il est surtout persuadé que c'est lui qui débloque quand même quelque part et l'envie n'est pas tellement à en discuter facilement, de peur de se laisser emballer par ça. Donc il ne serait pas plus avancé que Clemens, certes, mais clairement il s'inquiéterait pour lui et tenterait de savoir ce qu'il lui arrive, ayant des doutes et voulant quelque part voir si cette histoire de réincarnation ça se confirmait. Et si Clems refusera de dire quoique ce soit, Alec ça va l'obliger à être encore plus attentif envers son filleul, parce qu'il aimera pas la tournure que ça prend et comme c'est pas le mec le plus doué au monde pour exprimer qu'il veut juste aider, ça peut faire de belles disputes, en plus du fait que comme tu as dit ils n'ont pas le même âge, pas le même parcours. C'est un peu deux mondes différents, deux hommes qui n'auraient jamais vu naître des liens entre eux autrement que ce parrainage.
Tu avais dit que tu aurais donc aimé qu'à la base ça soit positif, donc qu'Alec c'était pas le premier copain de bar des parents de Clemens. Du coup ils se connaîtraient depuis toujours, des premières maladresses d'Alec a pas savoir comment occuper ce bambin qu'il voulait emmener voir des peintures de Van Eyck alors qu'il ne savait même pas encore marcher, en passant par le passage de Clemens à l'âge adulte jusqu'à cette joyeuse métamorphose en un poète torturé. Et ça, c'est un truc qui va encore plus agacé Alec, de se demander s'il a pas loupé un truc chez le garçon, si il aurait pu faire quelque chose pour éviter ça.
Et par la suite, quand Söltzstein va se pointer, ça pourra être joli avec Rimbaud.  Bon, on y est pas encore, on verra ça en temps voulu, mais si t'as déjà des idées hésite pas à balancer, je suis toute ouïe !
Est-ce ce dont tu imaginais plus au moins ou j'ai encore rien compris ?  Laughing

_________________



DU WEIßT NICHT MEHR, WER DU BIST. DU WEIßT NICHT MEHR, WAS LIEBE IST. DEIN SPIEGELBILD HAT SICH ENTSTELLT. NIEMAND IST HIER, DER ZU DIR HÄLT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://who-are-you.forumactif.org/t121-i-hope-you-didnt-write-a-poem-hope-you-remember-every-fight
CRESCENT



☾ RÉINCARNATION : Arthur Rimbaud, 20 Octobre 1854 -10 Novembre 1891
☾ OCCUPATION : Etudiant, L1 Psycho, Sculpteur amateur.
☽ AVATAR : Pierre Niney
☽ CRÉDITS : AVA : Arwene ; ICON SIGNA : Eden Memories, Moi ; CODE : moi
☽ MESSAGES : 68
☽ INCARNATION : 23/07/2014
☽ ÉTOILES : 78
MessageSujet: Re: Je est un autre. - C L E M   Mer 6 Aoû - 10:36

Ca vient d'où ton extrait là ? PARCE QUE J ADOOOOOOOOOORE han han

Ta connexion est bien fourbe mon amie ...
Mais parlons bien parlons peu (lol)

Citation :
, certes, mais clairement il s'inquiéterait pour lui et tenterait de savoir ce qu'il lui arrive, ayant des doutes et voulant quelque part voir si cette histoire de réincarnation ça se confirmait.
Hm je vois, d'un certain coté clemens, en montrant des signes de la réincarnation, prouverait à alec qu'il est pas seul dans son cas et qu'il y a peut-être moyen que la réincarnation existe hm

Citation :
ça peut faire de belles disputes, en plus du fait que comme tu as dit ils n'ont pas le même âge, pas le même parcours. C'est un peu deux mondes différents, deux hommes qui n'auraient jamais vu naître des liens entre eux autrement que ce parrainage.
Exactement, c'était la base du lien la collision entre leur deux mondes en fait, du fait que justement ils se comprennent pas sur un certain nombre de sujet, et que celui la est sans aucun doute le plus grave d'entre tous hm Mais l'inquiétude ouaip ce serait la base, ce serait les sentiments fondés d'alec qui lui feraient peur à clem, parce qu'il sait que son parain a raion de s'inquiéter sur lui, il veut juste pas d'aide parce qu'il a peur que ça devienne encore plus grave si d'autre gens sont au courant hm

Citation :
Alec a pas savoir comment occuper ce bambin qu'il voulait emmener voir des peintures de Van Eyck alors qu'il ne savait même pas encore marcher, en passant par le passage de Clemens à l'âge adulte jusqu'à cette joyeuse métamorphose en un poète torturé.
Nan mais je ris toujours à la dernière phrase hmmm ouaip en effet, le truc c'est que clem serait quand même attaché à son parrain, il lui ferait pas de confidences, mais il l'estimerait, il le trouverait fort, comme une figure de stabilité à ses côtés, soit ce dont il a besoin. Peut-être qu'au fond, il voudrait pas lui dire ce qui lui arrive pour pas que son image auprès de son parrain soit dégradée tu msuis ?

L'autre truc, c'est que pour tout le monde clem est un garçon renfermé, timide, à l'Ouest, et c'est vrai hein, il est comme ça. Mais avec les gens qu'il ne connait pas ... avec sa mère par exemple, c'est un vrai monstre, il est trop méchant avec elle, avec son père, on va pas dir equ'il est excentrique mais ça tient de ça, il bouge beaucoup et faire de grand gestes en lui parlant, et avec ses amis les plus proches il sourit facilement, il utilise l'humour noir et tout ça... Du coup, avec Alec ce serait un peu la même chose étant donné qu'li le connait, ce serait comme un autre père, en moins proche of course mais disons qu'avec lui il serait décomplexé et naturel **

Pour la suite j'ai pas trop d'idée je connais pas ta réincarnation Arrow j'irais stalker sa page wiki quand j'aurais un peu de temps **
ET T AS TOUT COMPRIS

_________________
Assez vu. La vision s'est rencontrée à tous les airs. Assez eu. Rumeurs des villes, le soir, et au soleil, et toujours. Assez connu. Les arrêtes de la vie. - ô rumeurs et visions ! — A. Rimbaud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRESCENT

"L'Enfer n'a pas de fureur qui égale celle d'une femme dédaignée"

“The demons almost got me! But glory be to Jesus, and when he arrives on his flying saucer from the planet Jupiter I'll be there on the golden shore to kiss his hand!”
☾ RÉINCARNATION : Boadicée ( † 30 après J.-C. - 61 -I- )
☾ OCCUPATION : Etudiant en psychologie et serveur
☽ AVATAR : Sam Harwood
☽ CRÉDITS : DARK•PARADIZE
☽ MESSAGES : 68
☽ INCARNATION : 21/08/2014
☽ ÉTOILES : 84
MessageSujet: Re: Je est un autre. - C L E M   Mer 27 Aoû - 22:29

Moi je dis un lien obligé, on fait de la psychologie toi et moi, je me disais que Djay' ayant quitté la prison il est en retard sur les cours. Le professeur t'aurait demandé de me faire rattraper et de m'aider?

_________________
Kill and run ۞

“I am a dumb piece of meat
and I rot everyday
my flesh gives a rotting smell
and people say it's the smell of life
and they come to me
and watch me rot
and get happy and upset and annoyed and disgusted
but they don't realize they are rotting too.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Je est un autre. - C L E M   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je est un autre. - C L E M

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jouer avec une sauvegarde d'un autre PC
» [Didactitiel] Coller précisément un objet à un autre
» Prêtez votre livre rfid a un autre lapin!!!
» D'une vie à l'autre
» Aller d'un aeroport a un autre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾ WHERE IS YOUR IDENTITY ? :: liens-