Partagez | .
 

 nous sommes tous au fond d'un trou, mais certains regardent les étoiles ☾

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GIBBOUS



☾ RÉINCARNATION : Georges Méliès (1861 - 1938)
☾ OCCUPATION : comédienne
☽ AVATAR : karenmagnifiquegillan
☽ CRÉDITS : .sparkle
☽ MESSAGES : 31
☽ INCARNATION : 09/08/2014
☽ ÉTOILES : 37
MessageSujet: nous sommes tous au fond d'un trou, mais certains regardent les étoiles ☾   Sam 9 Aoû - 17:02

GINGER ABBERLINE
NOM DE FAMILLE ☾ Abberline PRÉNOM(S) ☾ Ginger, le prénom voulu par son père (puisque sa mère avait eu le dernier mot sur le prénom de l'aîné), puis Alise, voulu cette fois-ci par sa mère ÂGE ☾ Vingt-huit ans DATE ET LIEU DE NAISSANCE ☾ Oxford, Angleterre, le 18 novembre 1986 NATIONALITÉ ET ORIGINES ☾ De nationalité anglaise, avec des origines anglaises de son père, françaises de sa mère ORIENTATION SEXUELLE ☾ Ouverte à toutes propositions STATUT CIVIL ☾ Plus souvent dans le fond d'un lit que devant l'autel OCCUPATION ☾ Comédienne, femme de ménage dans un petit cinéma quand les fins de mois sont trop justes CROYANCES RELIGIEUSES ☾ Probablement catholique comme maman, par mimétisme. Si elle devait vraiment croire en des Dieux, ce seraient ceux de la mythologie grecque qui la fascinent OPINION POLITIQUE ☾ Peu importe. Donald Roi. CASIER JUDICIAIRE ☾ Quelques graffitis sur un mur pour impressionner un garçon, rien de plus GROUPE ☾ Gibbous.
TEMPS MODERNES
(très) têtue ☾ effacée ☾ plus à l'écoute que bavarde ☾ dévouée ☾ imaginative ☾ mauvaise perdante ☾ impressionnable ☾ stressée ☾ aucun tact ☾ impulsive ☾ naïve ☾ perdue dans ses pensées ☾ plutôt solitaire ☾ grande gamine quand elle est en confiance ☾ peureuse ☾
Ginger joue avant d'être. Elle est Antigone ou Juliette d'une soirée, s'oublie un peu elle-même. Ginger n'est pas extravertie. Elle n'aime pas qu'on la remarque, elle n'aime pas être au centre de l'attention. Ginger elle est mieux quand il fait un peu sombre et qu'elle peut se blottir dans les coins. Ginger elle est bien avec ses pensées, elle s'efface. Elle sublime le paysage mais n'est pas l'élément principal. On pourrait bien la peindre, il n'est pas dit qu'on la retrouverait dans la toile. Ginger n'est pas à l'aise, sous les regards de tous les autres. Quitte à la juger, faites-le en silence, loin d'elle. Et puis elle inspire un grand coup, ferme les yeux, fait craquer ses doigts, se gratte un peu le cou sous le coup du stress, Ginger s'avance au centre de la scène, et tout s'efface. Les gens, les regards, l’inconfortable, les problèmes, jusqu'aux joies. Ginger n'est plus Ginger. Elle pourrait être n'importe qui. Une duchesse, une marquise, orpheline ou bien serveuse. Reine ou gouvernante, plonger dans ses yeux revient à s'enflammer. Un brasier plus vif que le sang, qui étouffe assez pour qu'on s'en souvienne, pas assez pour tuer. Ginger, c'est la peste et le choléra qui t'emportent et te secouent, foudroyante. Ginger c'est le vent d'automne, qui caresse une seconde et écorche la suivante. Qui tourbillonne dans les airs comme la tornade qu'elle ne sera jamais. Qui vient et s'éteint sans prévenir, parfois en une minute, parfois en trois jours et demi. Ginger c'est la gamine qui dessine tranquillement dans le train quand les autres jouent et gueulent. Celle qui demande à sa mère de rajouter des étoiles sur les dessins de son cahier de coloriage, celle qui même à vingt-huit ans se perd dans les étoiles quand elle y pose son regard.
Ginger est, trois petits points.
TEMPS PASSÉS
joyeux ☾ créatif ☾ rêveur ☾ fasciné par la magie ☾ bricoleur ☾ ambitieux ☾ humble ☾ loyal ☾ généreux ☾ curieux ☾ audacieux ☾ bienveillant ☾ charismatique ☾ impulsif ☾ intelligent ☾
Les premiers voyages sur la Lune ont prit plusieurs jours à aller de leur point de départ,  la Terre, à leur point d'arrivée. Derrière le comptoir de sa confiserie, Méliès repense à toutes les fois où il a tourné la manivelle de son appareil à rêves. Plusieurs centaines de fois. Les yeux rivés sur le ciel, tantôt sur ses actrices. Tantôt dehors, tantôt dans ses studios. Les premiers de France – une fierté pour l'homme. Et puis un client, un paquet de bonbons vendus. Ah ça, c'était quelque chose, de jouer avec le Cinéma. Et de couper les têtes et de colorier le noir et blanc. De se réveiller réalisateur un matin, puis producteur un autre, acteur un troisième. Les trois en même temps, parfois. Et pourtant, il ne peut que sourire derrière son comptoir bariolé. Bonjour madame, un paquet ?, bien sûr, bonne journée. Il se revoit même dans son théâtre à Montmartre, à répéter les tours de magie qu'on lui a apprit. Le lapin dans le chapeau, les disparitions. La magie, ça a toujours été son truc. Méliès, même au fond de sa boutique, c'est un artiste. Un original. Un qui s'y perdait un peu par moments, mais qui revenait toujours à lui-même, et avec des idées qui l'envahissaient jusque dans ses veines. Méliès, il sera peut-être pas connu. Connu pour quoi, de toute façon, puisque tout a brûlé ou été racheté ? Connu pour quoi, de toute façon, puisque tout ce qu'il peut proposer c'est des caramels ou des chocolats ? Méliès secoue la tête, fait vriller le bout de sa moustache entre ses doigts. Des idées, il en a encore des milliers qui se balancent dans sa caboche. D'autres voyages, sur la Terre et dans le ciel. D'autres tours de prestidigitation, d'autres sourires malicieux cachés au fond de sa manche. D'autres couleurs à étaler sur les pellicules. Connu pour quoi ? Pour la magie, pour le merveilleux. C'est ce pour quoi on le connaissait, à Méliès. Ses rires et ses sourires et ses étoiles dans les yeux. Mais vous savez ce que c'est, la vraie magie de Méliès ? C'est qu'il lui faudra moins de seize minutes pour envoyer ses acteurs sur la Lune.

NOM DE FAMILLE ☾ Méliès PRÉNOM(S) ☾ Marie, Georges, Jean DATE ET LIEU DE NAISSANCE ☾ Paris (France), le 8 décembre 1861 DATE ET LIEU DE DÉCÈS ☾ Orly (France), le 21 janvier 1938 NATIONALITÉ ET ORIGINES ☾ Français ORIENTATION SEXUELLE ☾ Hétérosexuel STATUT CIVIL À SA MORT ☾ Veuf, remarié ANCIENNE OCCUPATION ☾ Réalisateur, père des trucages cinématographiques CROYANCES RELIGIEUSES ☾ Catholique. Il n'avait pas une grande implication religieuse, mais n'a jamais rejeté la religion pour autant OPINION POLITIQUE ☾ Pour les innocents et les rêves CASIER JUDICIAIRE ☾ Accusé de contrefaçon. Il en a perdu les copies de ses films les plus célèbres, ce qui marque le début de la fin de sa carrière de Cinéaste.
PRÉNOM ☾ Chloé PSEUDO ☾ corbeau ÂGE ☾ Dix-huit ans, youhou han COMMENT T'ES ARRIVÉ ☾ Par le bro hihi COMMENTAIRES ☾ prout  FRÉQUENCE DE CONNEXION☾ tous les jouuuurs. CODE DU RÈGLEMENT ☾ Code validé par la Lune AVATAR ☾ Karen Gillan CRÉDITS ☾ RUTLEDGE ASYLUM et oim.

   

_________________

(Je m'adresse ce soir à ce que vous êtes vraiment : des sorciers, des sirènes, des voyageurs, des aventuriers, des voyageurs, et des magiciens.)
☆ Vous êtes d'authentiques rêveurs.


Dernière édition par Ginger Abberline le Ven 15 Aoû - 1:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://who-are-you.forumactif.org/t188-nous-sommes-tous-au-fond-d-un-trou-mais-certains-regardent-les-etoiles
GIBBOUS



☾ RÉINCARNATION : Georges Méliès (1861 - 1938)
☾ OCCUPATION : comédienne
☽ AVATAR : karenmagnifiquegillan
☽ CRÉDITS : .sparkle
☽ MESSAGES : 31
☽ INCARNATION : 09/08/2014
☽ ÉTOILES : 37
MessageSujet: Re: nous sommes tous au fond d'un trou, mais certains regardent les étoiles ☾   Sam 9 Aoû - 17:06


et-toi-les comètes
Les étoiles se sont évanouies y a longtemps, et Ginger reste allongée. Au bout des doigts, elle a le feu d'une météorite qui lui rougit la peau. Elle les écrase les uns contre les autres, les yeux rivés sur le plafond blanc, mais il n'y a du feu que la couleur. Tous les matins, la rousse vérifie qu'elle n'a pas les mains qui s'enflamment. Qu'aucun feu ne crépite là-dedans. Que ses pattes blanches ne tombent pas en cendres. Le regard perdu au point le plus haut de sa chambre, de peur de voir des flammes sortir de sa peau si elle y jette un œil. Il lui est arrivé d'observer ses amis, ses parents et même son frère au réveil, mais aucun d'eux n'avait les doigts rougis ni noircis par la nuit. Ce doit être le feu de ses cheveux qui se propage, ou son âme qui se barre en courant – c'était à prévoir, selon son frère. Elle reste là jusqu'à ce que les tic et les tac de l'horloge de sa chambre la rendent folle, puis se lève pour l'arrêter. Elle la remettra en route ce soir, dans une routine ennuyeuse. Ginger chancelle jusqu'à son bureau, en ouvre le tiroir le plus bas et attrape le premier carnet de toute une pile. Un simple carnet avec un gros douze écrit en travers de la couverture, à la va-vite. Elle s'assoit, frissonne un peu au contact du bois froid. Les pages tournent sous ses doigts avant qu'elle n'attrape un stylo noir. Ginger a toujours eu une imagination débordante, mais aucun talent en dessin pour l'emprisonner sur le papier granuleux. Elle se contente de quelques traits tremblants, quelques courbes hésitantes. Dans le monde de ses dessins, Ginger est une bien mauvaise créatrice. Elle ne prend pas le temps de mettre des couleurs ; quand elles se fanent, les dessins de ses pensées nocturnes meurent un peu, s'affaissent comme un mur mal fait – les ruines de vieilles maisons l'effrayaient un peu. Elle se dit qu'un jour peut-être, on retrouvera ses carnets tout poussiéreux, tous enfermés et empilés dans son tiroir, et qu'on y mettra les jolies couleurs et les traits plus précis qu'ils auraient mérité. Ça ne sera peut-être plus la même chose, mais l'idée de voir ses rêves d'un autre point-de-vue l'aurait fasciné, ça aurait été comme regarder dans sa tête avec une longue-vue à l'envers. Peut-être que personne n'y aurait rien compris, et qu'avec elle se serait enfui le sens des dessins. Ça lui plaisait bien, d'être la seule à savoir. Un jour elle y laissera peut-être un mot pour son aîné. Il arrêtera peut-être ses théâtres pour aller visiter les rêves de sa sœur, c'est peut-être ses couleurs à lui qui imbiberont les murs mal consolidés de Ginger, avant qu'elle ne lui dise combien c'est laid, à quel point il comprend rien et qu'il est con comme son cul est gros, des étoiles dans les yeux. Si c'est lui qui vient cambrioler ses rêves et devient architecte de sa maison à pensées, elle n'aurait plus rien à demander à personne. Les coups de crayons et de pinceaux et de stylos du plus grand l'avaient toujours fasciné, même pour les plus banals. A chaque nouvelle illustration qu'elle découvrait, Ginger retrouvait tout ce qui faisait la partie de son frère qu'elle préférait, mêlé à tout ce qu'elle ne connaissait pas et devine maladroitement. C'est un truc qu'elle admirait chez lui – qu'il la surprenne même après vingt-huit ans à se connaître. Presque mécaniquement, Ginger referme son carnet et le range à sa place. Elle met le stylo dans le verre qui lui sert de pot à crayons et se lève, puis s'étire. Chacun de ses dessins rapides se distingue des autres, et pourtant elle a l'impression de faire la même chose chaque matin. De se vider la tête et de pouvoir partir à zéro.
Le problème avec Ginger, c'est qu'elle rêve déjà trop le jour pour garder en plus ses songes nocturnes. Alors ces carnets se remplissent vite. Parfois ça n'est qu'une petite étoile dans un coin d'une page, ou des paroles dont elle se souvient vaguement, et d'autres fois elle noircit une page et deux et trois et quatre pour une seule et même nuit. Le plus souvent, les rêves et les dessins de Ginger prennent place là-haut, dans les étoiles. Et si elle ne pourra jamais y aller, elle se dit que c'est fait pour ça, les rêves. Alors dès qu'elle ferme les yeux, c'est comme une explosion ou un feu d'artifice, y a de toutes les couleurs et puis autant d'étoiles qu'elle a de taches de rousseur, y a des mers d'astéroïdes qui s'envolent par-ci par-là et elle s'y noie volontiers.
Si elle était une fleur, Ginger serait un œillet blanc aux bords rouges comme ceux qu'on offrait aux comédiennes bientôt renvoyées. Si elle était une couleur elle serait le bleu du ciel, le bleu de la vérité, le bleu de la mélancolie. Le bleu de la mer, le bleu de la houle qui emporte un peu trop loin. Le bleu déchaîné qui, parfois, recrache un corps en bord d'océan. Si elle était une quantité, Ginger serait l'infini et pour un temps elle serait l'éternité. Si elle était un objet, elle serait un grain de sel, perdu dans le sable fin d'une plage. Ginger serait la neige où tout le monde a marché avant qu'elle ne s'envole en tempête. Ginger ne serait qu'une gamine, si elle devait être un âge, un cahier de dessins seulement colorié à moitié avec la fin des crayons. Celui qu'on a fait vite dans le train où ça secoue, celui où on a dépassé un peu partout, le maladroitement décoré, l'entre-deux ni trop laid ni trop beau qui trône là, on ne sait pas pourquoi, et ne sera jamais fini. Ginger elle a ce truc touchant, ce truc raté, cette étoile explosée au fond des yeux, Ginger elle a le sourire fané, ça lui arrive, et des fois le soir, quand elle se perd un peu, elle a des éclats de quelque chose, des morceaux de quelqu'un qui valdinguent dans sa tête et font autant de bruit que du verre cassé dans un bocal.

   



   

   

L'hom(me à truc)age
''Quoi qu’il en soit, c’est le truc intelligemment appliqué qui permet aujourd’hui de rendre le surnaturel, l’imaginaire, l’impossible même, visibles (...).''

Les mains s'agitent à la lueur d'une petite lampe qui marche mal. Elles montent et démontent, tournent les vis, ajustent les rouages, nettoient les mécanismes. La bouche qui s'y rattache souffle sur le mécanisme avant que les mains n'entrent à nouveau en action. L'une insère une clé dorée à l'emplacement prévu et la tourne, la seconde pose l'objet et attend, impatient, que la magie fasse effet. Clic, clac. Il n'en faut pas plus au vieil homme pour être satisfait. Le petit cheval de bois s'active grâce aux pièces métalliques qu'il vient de rapprocher et tourne la tête vers son inventeur. Celui-ci soupire ; il y a bien longtemps que l'on ne l'a pas regardé comme autre chose qu'un vieux vendeur de jouets et confiseries. Alors il pose le jouet derrière le comptoir de son magasin, il lâche un soupir sucré, un bonbon encore sur la langue, et puis, éventuellement, il se souvient.
Le vieux vendeur, aussi curieux que ce soit, il l'a eue, son heure de gloire. Des années tout entières à défaut de ne plus avoir son quart d'heure. Il voulait être peintre, petit. Créer des choses et que les gens passent devant ses toiles dans des expositions aux quatre coin du monde, que chacun lance des oh ! et des ah ! pour chacun de ses coups de pinceaux. Il voulait qu'on lise son nom dans les magazines spécialisés, suivi de quelques mots comme « le jeune prodige ». Au lieu de ça, il a apprit à bricoler – et quand il y repense, il se dit que cet apprentissage l'aide bien à occuper ses vieux jours. Et puis, plus tard, le bricoleur est devenu créateur d'un nouveau genre. Réalisateur, acteur, producteur, c'est comme ça qu'on l'appelait. Il était derrière puis devant ce qu'on appelait depuis peu une caméra, et au lieu de montrer, bien qu'il adorait ça, des vies couchées sur le papier et la toile, il les montrait en train d'être vécues. Mieux que ça ; il inventait les vies, il racontait les rêves qui défilaient dans la tête des gamins – et la sienne – une fois la nuit venue. Et la nuit, elle a été son plus grand succès. Le Voyage sur la Lune, la première fois de l'histoire où il n'a pas fallu plus de quelques minutes à des hommes pour voyager de la Terre à la Lune. Il en a vu fleurir des sourires et éclore des rêves.
Et puis la vieille radio dans le fond de son studio de cinéma – le premier de France – a craché à propos de la guerre, et il n'en a pas fallu plus pour que l'ordre soit donné : le studio doit fermer. Il en était de même pour le studio qu'il avait racheté. Il n'y aurait plus de diffusion de film, ni de spectacles de magie hebdomadaires. C'est là que se sont arrêtés les derniers regards qu'on lui a lancé, et que se sont accumulés les rêves dans sa caboche. Les nuits semblaient drôlement sombres, sans les projecteurs pour éclairer ses scènes. Mais il a trouvé de quoi y remédier en un grand feu qui lui a brûlé du bout des mains jusqu'à son cœur et son cerveau. Plein de colère, il y a jeté jusqu'au dernier de ses décors. L'argent des pellicules a été revendu, le reste changé en talonnettes pour chaussures. Et aujourd'hui encore, ce sont paradoxalement les copies contrefaites qui ont marqué le début de sa fin qui demeurent les uniques exemplaires de ses créations. La seule chose restant à Méliès de son succès d'antan est le nom et l'imagination, et quand il y repense, les yeux rivés sur son cheval de bois, le vieux gamin se dit qu'il aurait pu rêver en peinture toute sa vie, pas encore certain de ce qui était le mieux entre une joie constante et éternelle et une immense joie suivie par un désespoir effrayant.

   



   


_________________

(Je m'adresse ce soir à ce que vous êtes vraiment : des sorciers, des sirènes, des voyageurs, des aventuriers, des voyageurs, et des magiciens.)
☆ Vous êtes d'authentiques rêveurs.


Dernière édition par Ginger Abberline le Ven 15 Aoû - 1:01, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://who-are-you.forumactif.org/t188-nous-sommes-tous-au-fond-d-un-trou-mais-certains-regardent-les-etoiles
GIBBOUS



☾ RÉINCARNATION : antonin artaud (1896 - 1948)
☾ OCCUPATION : illustrateur.
☽ AVATAR : ben whishaw.
☽ CRÉDITS : astoria, de moiàmoi.
☽ MESSAGES : 201
☽ INCARNATION : 30/07/2014
☽ ÉTOILES : 368
MessageSujet: Re: nous sommes tous au fond d'un trou, mais certains regardent les étoiles ☾   Sam 9 Aoû - 17:19

HOLYSHEEP UNE ROUSSE SANS ÂME BUVEUSE DE GIN NOMME GIGI L'AMOROSO. omg  hihi ange Coucou toi. cute Tu sais que je t'aime d'amour vrai même si je t'en fais voir des vertes et des pas mûres ?  haon 


     Tu sais déjà ce que je pense de toi, de la réincarnation, j'ai juste trop hâte de te lire t'sais. omg Bienvenue parmi nous et bonne chance rouquine.  tombe perv han

_________________

Artaud
« émouvant comme une catastrophe. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GIBBOUS



☾ RÉINCARNATION : Georges Méliès (1861 - 1938)
☾ OCCUPATION : comédienne
☽ AVATAR : karenmagnifiquegillan
☽ CRÉDITS : .sparkle
☽ MESSAGES : 31
☽ INCARNATION : 09/08/2014
☽ ÉTOILES : 37
MessageSujet: Re: nous sommes tous au fond d'un trou, mais certains regardent les étoiles ☾   Sam 9 Aoû - 19:56

VIEILLE CROTTE omg
kikou. tu sais que t'es une saloperie mais que j't'aime quand même ? cute soisunpetitkoalaaaaa hanhan
j'espère que j'te décevrai pas, bien de m'foutre la pression de partout là ? What a Face
mais merci. j'espère que j'aurai au moins des bonbons quand j'aurai finiiiiii What a Facehan (bed)

_________________

(Je m'adresse ce soir à ce que vous êtes vraiment : des sorciers, des sirènes, des voyageurs, des aventuriers, des voyageurs, et des magiciens.)
☆ Vous êtes d'authentiques rêveurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://who-are-you.forumactif.org/t188-nous-sommes-tous-au-fond-d-un-trou-mais-certains-regardent-les-etoiles
FIRST QUARTER



L' A L C H I M I S T E


☾ RÉINCARNATION : GILLES DE RAIS ( 1405 - 1440 )
☾ OCCUPATION : NOUVEAU DIRECTEUR DE L'ASILE, HÉRITÉ DE SON POPA.
☽ AVATAR : RICHARD MADDEN
☽ CRÉDITS : TEARSFLIGHT & TUMBLR
☽ MESSAGES : 113
☽ INCARNATION : 01/07/2014
☽ ÉTOILES : 124
MessageSujet: Re: nous sommes tous au fond d'un trou, mais certains regardent les étoiles ☾   Sam 9 Aoû - 21:22

Oh le rêve. Méliés & Karen, je te vénère.  han haon bed 
Bienvenue à Tewkesbury, si besoin, je suis là.   

_________________
❝ I can't escape this hell
So many times i've tried
But i'm still caged inside
Somebody get me through this
nightmare. I can't control myself. ❞

Three days grace, Animal I have become
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://who-are-you.forumactif.org/t46-the-night-is-dark-and-full-of-terrors
GIBBOUS



☾ RÉINCARNATION : antonin artaud (1896 - 1948)
☾ OCCUPATION : illustrateur.
☽ AVATAR : ben whishaw.
☽ CRÉDITS : astoria, de moiàmoi.
☽ MESSAGES : 201
☽ INCARNATION : 30/07/2014
☽ ÉTOILES : 368
MessageSujet: Re: nous sommes tous au fond d'un trou, mais certains regardent les étoiles ☾   Sam 9 Aoû - 22:20

WOH COMMENT TU M'PARLES FEMELLE. omg T'auras tout mon amour, c'est déjà suffisant suppôt de Satan.  perv haon 

_________________

Artaud
« émouvant comme une catastrophe. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GIBBOUS



☾ RÉINCARNATION : Georges Méliès (1861 - 1938)
☾ OCCUPATION : comédienne
☽ AVATAR : karenmagnifiquegillan
☽ CRÉDITS : .sparkle
☽ MESSAGES : 31
☽ INCARNATION : 09/08/2014
☽ ÉTOILES : 37
MessageSujet: Re: nous sommes tous au fond d'un trou, mais certains regardent les étoiles ☾   Dim 10 Aoû - 14:43

ezekiel, c'est toi le rêve. perv vénère-moi, oui, c'est une bonne idée. offre-moi des cookies cute
merci beaucoup, j'hésiterai pas What a Face
alex, TU TE CALME DE SUITE. mouais, j'ai vu mieux comme cadeau hein, mais on dira que ça passe. pervperv

_________________

(Je m'adresse ce soir à ce que vous êtes vraiment : des sorciers, des sirènes, des voyageurs, des aventuriers, des voyageurs, et des magiciens.)
☆ Vous êtes d'authentiques rêveurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://who-are-you.forumactif.org/t188-nous-sommes-tous-au-fond-d-un-trou-mais-certains-regardent-les-etoiles
FIRST QUARTER



L' A L C H I M I S T E


☾ RÉINCARNATION : GILLES DE RAIS ( 1405 - 1440 )
☾ OCCUPATION : NOUVEAU DIRECTEUR DE L'ASILE, HÉRITÉ DE SON POPA.
☽ AVATAR : RICHARD MADDEN
☽ CRÉDITS : TEARSFLIGHT & TUMBLR
☽ MESSAGES : 113
☽ INCARNATION : 01/07/2014
☽ ÉTOILES : 124
MessageSujet: Re: nous sommes tous au fond d'un trou, mais certains regardent les étoiles ☾   Dim 10 Aoû - 18:29

Je peux t'offrir plus que des cookies, si tu veux.    sexe

_________________
❝ I can't escape this hell
So many times i've tried
But i'm still caged inside
Somebody get me through this
nightmare. I can't control myself. ❞

Three days grace, Animal I have become
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://who-are-you.forumactif.org/t46-the-night-is-dark-and-full-of-terrors
GIBBOUS



☾ RÉINCARNATION : Georges Méliès (1861 - 1938)
☾ OCCUPATION : comédienne
☽ AVATAR : karenmagnifiquegillan
☽ CRÉDITS : .sparkle
☽ MESSAGES : 31
☽ INCARNATION : 09/08/2014
☽ ÉTOILES : 37
MessageSujet: Re: nous sommes tous au fond d'un trou, mais certains regardent les étoiles ☾   Lun 11 Aoû - 14:46

quand tu veuuuuux, y a aucun souciiiiis. bed

_________________

(Je m'adresse ce soir à ce que vous êtes vraiment : des sorciers, des sirènes, des voyageurs, des aventuriers, des voyageurs, et des magiciens.)
☆ Vous êtes d'authentiques rêveurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://who-are-you.forumactif.org/t188-nous-sommes-tous-au-fond-d-un-trou-mais-certains-regardent-les-etoiles



CE SOIR, J'AI LE MAL COEUR,
LE COEUR À LA LUNE.

☾ RÉINCARNATION : ASTRE CÉLESTE.
☾ OCCUPATION : ÉCLAIRER LA NUIT, RÉGULER VOTRE VIE.
☽ AVATAR : LA LUNE.
☽ MESSAGES : 184
☽ INCARNATION : 29/12/2012
☽ ÉTOILES : 390
MessageSujet: Re: nous sommes tous au fond d'un trou, mais certains regardent les étoiles ☾   Ven 15 Aoû - 13:41

félicitations, petit dément
bienvenue chez les fous
Ma jolie Ginger, tu n'es pas encore auprès de moi. Toutefois tu sembles être proche des étoiles. Tu apprécies jouer différents rôles mais, fais attention à toi. Un jour, le grand Méliès voudra me retrouver de nouveau, et à ce moment-là tu joueras le plus grand rôle de toute ta vie. Il sera même peut-être le dernier.  hihi 

Maintenant que tu es validée, mon lapin. Tu vas pouvoir te mêler à la masse des autres fous de notre petit comté. Avant tout, si tu as besoin de quelque chose, n'hésite pas à faire un passage du côté des demandes. Libre à toi alors de te tisser des liens avec ces spécimens, puis de répertorier vos folles aventures. Si toutefois tu dois t'absenter un moment, n'oublie pas de nous prévenir. N'hésite pas un instant à venir t'amuser dans le flood ou la chatbox. Enfin, si la moindre question te taraude, tu peux venir harceler le staff qui fera son possible pour ne pas te manger, haha. Bref, bon jeu parmi nous.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GIBBOUS



☾ RÉINCARNATION : Georges Méliès (1861 - 1938)
☾ OCCUPATION : comédienne
☽ AVATAR : karenmagnifiquegillan
☽ CRÉDITS : .sparkle
☽ MESSAGES : 31
☽ INCARNATION : 09/08/2014
☽ ÉTOILES : 37
MessageSujet: Re: nous sommes tous au fond d'un trou, mais certains regardent les étoiles ☾   Ven 15 Aoû - 13:48

Merci beaucoup madame la Lune I love youI love you.

_________________

(Je m'adresse ce soir à ce que vous êtes vraiment : des sorciers, des sirènes, des voyageurs, des aventuriers, des voyageurs, et des magiciens.)
☆ Vous êtes d'authentiques rêveurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://who-are-you.forumactif.org/t188-nous-sommes-tous-au-fond-d-un-trou-mais-certains-regardent-les-etoiles
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: nous sommes tous au fond d'un trou, mais certains regardent les étoiles ☾   

Revenir en haut Aller en bas
 

nous sommes tous au fond d'un trou, mais certains regardent les étoiles ☾

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Et nous sommes 500 !!!!
» Nous sommes tous des célébrités
» [Blog] Nous sommes à nouveau joignables
» Le Nabz Coussin/doudou pour les grands enfants...
» Problèmes de serveurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾ WHERE IS YOUR IDENTITY ? :: Bienvenue à Tewkesbury-