Partagez | .
 

 all the right things in all the wrong places.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CRESCENT

☾ RÉINCARNATION : Jackie Kennedy — (28 Juillet 1929 - 19 Mai 1994)
☽ AVATAR : Hayley Atwell.
☽ CRÉDITS : avatar@furiedheart
☽ MESSAGES : 12
☽ INCARNATION : 13/09/2014
☽ ÉTOILES : 21
MessageSujet: all the right things in all the wrong places.    Sam 13 Sep - 9:38

SAVANNAH DOTTIE KESSLER
NOM DE FAMILLE ☾ Kessler, nom hérité de son père. C'est rien de bien spécial, ni trop difficile à retenir, et c'est aussi facile à prononcer puisque toute les lettres s'entendent. Bref, rien de bien spécial. PRÉNOM(S) ☾ Savannah est son premier prénom, choisi par sa mère quelques mois avant sa naissance. Ce fut, d'après elle, un véritable coup de coeur, ce qui explique ce prénom. Son père l'a d'ailleurs plutôt approuvé, puisqu'elle le porte aujourd'hui. Dottie est son second prénom, et elle doit l'avouer ne pas en être une grande fan.ÂGE ☾ Depuis quelques mois, la brunette aborde fièrement la trentaine du haut de ses trente petites années. DATE ET LIEU DE NAISSANCE ☾ Tewkesbury, un certains 21 Juin 1984 NATIONALITÉ ET ORIGINES ☾ Anglaise, étant donné qu'elle est née en angleterre, mais elle est d'origine américaine, par ses parents, tout deux nés là-bas. ORIENTATION SEXUELLE ☾ Hétérosexuelle, elle aime tellement les hommes. STATUT CIVIL ☾ Célibataire. OCCUPATION ☾ Journaliste CROYANCES RELIGIEUSES ☾ Protestante, elle trouve que les vertus de cette religion sont beaucoup plus réelles que les valeurs catholique. OPINION POLITIQUE ☾ Disons que c'est un peu délicat à définir. Ses idées sont de droite, clairement, cependant, elle s'intéresse de prêt à la politique des États-Unis et elle trouve le partie Gauchiste, donc démocrate plutôt intéressant. CASIER JUDICIAIRE ☾ Vierge, elle n'a jamais eu affaire aux forces de l'ordre. Une chance d'ailleurs.  GROUPE ☾ Crescent.
TEMPS MODERNES
cultivée ☾ souriante ☾ joviale ☾ vive d'esprit ☾ réactive ☾ lunatique ☾ maladroite ☾ curieuse ☾ jalouse ☾ rancunière ☾ déterminée ☾ fidèle ☾ impulsive ☾ cynique ☾ sensible ☾
Vous voyez, Savannah, c'est ce petit bout de femme que vous voyez déambuler de gauche à droite. Celle qui possède une vivacité sans égal et qui est toujours prête à bouger d'un côté à l'autre de la ville pour couvrir des évènements. C'est cette jeune femme qui du haut de ses trente ans se donne à fond dans tout ce qu'elle fait. Car quand Savannah est déterminée, il est impossible de la faire revenir en arrière, elle fait tout pour réussir. C'est également cette jeune femme qui n'aime pas s'étaler sur ses états d'âmes. Elle est sensible, très sensible, mais elle ne le montre pas. Disons qu'elle est facilement perdue lorsque quelque chose touche la jeune femme. Maladroite, ceci lui donne un petit air adorable, bien que vous serez rapidement étonnée de voir à quel point elle réagit vite, car c'est l'une de ses plus grande qualité; sa réactivité. Dés que quelque chose se passe, elle est la première à réagir, à faire des recherches prendre des informations. Elle est, ce que l'on peut qualifié de vivante, et cette facilité à tisser des liens avec des gens est une vraie qualité chez elle. Dans une foule de gens, elle arrivera à sympathiser avec la plupart des gens. Elle est cependant lunatique, et il est facile de faire changer d'humeur la petite brune, parfois, un rien l'énerve. Mais il y a également ce côté rancunière, qui est probablement son plus gros défaut. N'osez pas lui faire de crasse, où elle vous le fera payer. Ses anciens petits amis n'ont jamais pu rester en bon terme avec elle, simplement car justement, elle est trop rancunière pour digérer le mal qui lui ont fait, excepté si c'est une séparation d'un commun accord. Mais elle est jalouse aussi. Cependant, elle ne sera jamais trop possessive, dans le sens où elle ne veux pas être étouffante. Mais elle ne cache jamais sa frustration ou sa jalousie. Elle possède un bon humour noir, disons qu'elle rigole d'énormément de chose et pas toujours jolies à entendre. Elle n'est pas raciste, ni quoi que ça soit. C'est juste la seule chose qui fait rire la brune, pour la plupart du temps. Puis elle envoi énormément de pic aussi, des petites taquineries parfois agaçante. Puis, évidemment, dans cette tête, se trouve une culture générale irréprochable. Elle est très cultivée, et ce , pas seulement car son métier l'oblige à l'être. Elle est toujours à la recherche d'informations, elle possède le besoin de se cultivée, c'est un vrai besoin pour elle. Elle passe parfois des soirées entières à visionner des films sur l'histoire, des documentaires ou à lire des choses, simplement car elle aime apprendre. Pourtant, depuis quelques temps, la brunette est quelque peu perturbé à cause de rêve qui se font trop intense, et qui paraissent trop vrai pour n'être que rêve. Elle se sent flanché, au point qu'elle n'est plus aussi professionnelle qu'elle avait l'habitude d'être. Ces rêves sont des souvenirs d'une ancienne vie, elle en est sûre. Cependant, ça lui prend tout son temps de réflexion. Et si le fait qu'elle soit autant affecté par ces histoires qui tournent autour des Kennedy s'expliquait simplement par le fait que tout ceci semble être une ancienne vie?
TEMPS PASSÉS
posée ☾ discrète ☾ classe ☾ fascinante ☾ engagée ☾ sensible ☾ intéressée  ☾ sensible ☾ introvertie ☾ tolérante ☾ maternelle ☾ protectrice ☾ jalouse ☾ délicate ☾ optimiste ☾
Cette femme, ô, combien elle en cache des secrets. Vous voyez, ses sourires? Sa manière d'être et la façon dont elle se comporte? Ce n'est qu'une image, qu'illusion. Que dire? Au début, elle menait une vie parfaite. Elle était cette femme, passionnée de littérature et de l'Europe, rêvant de partir vivre à Paris. Elle avait l'avenir qui s'offrait à elle, et finalement, sa vie a prit une autre tournure, une tournure qui, dans ses oreilles de rêveuses ne sonnaient pas si mal. Au départ, tout allait bien, quand elle l'a rencontré. John Fitzgerald Kennedy. Elle l'aimait, et elle n'a jamais réellement cessé de l'aimer. Elle était amoureuse de lui, comme jamais elle n'avait été amoureuse. Puis leur relation est devenue tellement plus sérieuse après qu'il ait été élu Sénateur, au point d'annoncer ses fiançailles avec le jeune homme. Oh, elle vivait un rêve éveillé. Son mariage, elle s'en souvient si bien. Elle était si heureuse ce jour là, et tellement rayonnante dans sa robe blanche. Elle dégageait cet aura tellement magnifique. Mais son bonheur ne fut que de courte durée. Il y a tellement de chose à dire, quant aux raisons de son mal être. Jackie, elle n'est pas apprécié. Que ça soit dans sa belle-famille ou dans le monde politique. Pourtant, c'est une figure emblématique, elle est la première Dame exemplaire. Elle représente la délicatesse et la classe même. Elle est un modèle pour beaucoup, mais le public ne voit que ses sourires, que sa manière de jouer divinement bien le comédie et de prétendre que tout va bien. Parce que personne ne voit les larmes versées, et même, personne n'y fait attention. Elle est un peu comme le vilain petit canard de la famille Kennedy. Pourtant, elle porte la tête haute. Seul son mari, son beau-frère et son beau-père voit en elle le potentielle de la jeune femme. Rien ne va. Son mari la trompe et il possède de gros problèmes se santé, elle se fait dénigré par les autres femmes Kennedy et sans arrêt jugé. Mais Jacqueline ne bronche pas, acceptant sa condition. Elle avait hâte que la politique soit fini pour son époux, elle avait hâte d'en avoir fini avec tout ça. Puis il y eu Dallas. Et depuis ce jour, sa vie ne fut plus jamais la même. Malgré ses tromperies, elle aimait John. De tout son coeur, et elle aurait tout fait pour lui. Mais le fait qu'elle ait osé penser que la vie de femme de politicien ne lui plaisait pas, le fait qu'elle ait osé désiré la fin de tout ça ne fait que noircir sa conscience. Car au moment où la campagne présidentielle commençait, au moment où, pour son deuxième mandat, John faisait sa campagne, elle espérait, au plus profond d'elle qu'il ne soit pas ré-élu. Et quelques jours après, quelques heures même, il fini avec deux balles dans la tête. Alors depuis ce jour, elle vit dans une noirceur extrême. Son deuxième mariage? Juste histoire de pas finir sa vie seule, mais son nouveau mari, elle s'en foutait. Il avait de l'argent, c'est tout. Les deux personnes qui ont aidé la jeune femme à tenir, ce fut ses enfants. Mais sérieusement, si certains pensent que Jacqueline à eu une vie facile, avec l'argent et la célébrité, qu'ils se détrompent. Car elle aurait tout donné, pour vivre une vie normale, avec John. Sans politique, sans compétition et sans tromperie. Elle voulait juste être heureuse, mais ce fut un luxe que même Onassis, avec toute sa fortune, ne fut pas en mesure de lui offrir.  

NOM DE FAMILLE ☾ Kennedy - Onassis, née Bouvier. Kennedy est le nom dont elle a hérité suite à son mariage avec John Fitzgerald et Onassis, celui qui lui fut attribué suite à son mariage avec le célèbre milliardaire Aristote Onassis.  PRÉNOM(S) ☾ Jacqueline est son nom complet, cependant, elle apparait également souvent sous son pseudo, Jackie. DATE ET LIEU DE NAISSANCE ☾ Le 28 juillet 1924, dans l'état de New York, Southampton. DATE ET LIEU DE DÉCÈS ☾ 19 Mai 1994, également à New York. NATIONALITÉ ET ORIGINES ☾ Américaine de pure souche. ORIENTATION SEXUELLE ☾ Hétérosexuelle. STATUT CIVIL À SA MORT ☾ Mariée. ANCIENNE OCCUPATION ☾ La vie de Jackie s'est composé de deux occupations; journaliste & éditrice, puis enfin, Première Dame des Etats-Unis. CROYANCES RELIGIEUSES ☾ Catholique. OPINION POLITIQUE ☾ Parti Démocrate, suivant et soutenant absolument toute les idées de son mari. CASIER JUDICIAIRE ☾ Vierge.
PRÉNOM ☾ Masha. PSEUDO ☾ Bowties ÂGE ☾ 19 ans. COMMENT T'ES ARRIVÉ ☾ Grâce à Remaake, elle m'a gentiment filé le lien du RPG, hi.  COMMENTAIRES ☾ Il est trop géniaaaaaaaaaaaaaal!    :cc:  FRÉQUENCE DE CONNEXION☾ Le plus possible, généralement, je viens tout les jours, mais je suis plus longue à répondre.  CODE DU RÈGLEMENT ☾ SDK-13/09 AVATAR ☾ Hayley Atwell. CRÉDITS ☾ avatars de furied heart



Dernière édition par Savannah D. Kessler le Sam 20 Sep - 11:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRESCENT

☾ RÉINCARNATION : Jackie Kennedy — (28 Juillet 1929 - 19 Mai 1994)
☽ AVATAR : Hayley Atwell.
☽ CRÉDITS : avatar@furiedheart
☽ MESSAGES : 12
☽ INCARNATION : 13/09/2014
☽ ÉTOILES : 21
MessageSujet: Re: all the right things in all the wrong places.    Sam 13 Sep - 9:38


i'm suffocating, i can barely breathe
— vingt novembre 2013.

Un tailleurs chanel, Dallas, une limousine, un coup de feu. Et quelque chose de gluant. Qui s'acharne sur son visage, lui faisant alors tourner le visage, bien que ça semblait continuer, décidé à refaire une toilette à la brunette. « —Anakin! » Et enfin, elle se redressait, tout en mettant ses mains au niveau de la gueule du labrador qui semblait déterminer à lécher sa maîtresse pour, comme dit ci-dessus, lui refaire une toilette. Riant légèrement, son chien fini par descendre sur lit pour finalement laisser la petite brune se réveiller comme il le fallait. S'étirant, elle prenait tout son temps pour se réveiller, puis elle regardait le réveil. 7h45. Tentant de se lever précipitamment, elle tombait -littéralement- de son lit et elle finie par se débarrasser des draps et par se lever, partant alors immédiatement en direction de la salle de bain où elle s'y enfermait de manière à se préparer le plus rapidement possible. Après une douche rapide, un brossage de dent express, la voila de retour dans sa chambre, prenant les premières fringues qui lui tombent sous la main. Maquillage en quatrième vitesse ainsi que coiffure express, et ça devrait être parfait. Du moins, ça sera suffisant pour aujourd'hui; elle est déjà assez en retard comme ça. Lorsqu'elle regarde l'heure une nouvelle fois, elle n'est pas étonnés de voir qu'il est huit heures. Les pannes de réveils, ça arrivent. Mais chez Savannah, c'est un peu trop courant.
La jolie brunette prépare donc à la fois son petit déjeuné et la nourriture de son chien. Le regardant, elle mène une cuillère à sa bouche et étrangement, ses céréales n'ont pas le même goût que d'habitude. Bien au contraire, elles sont immondes, littéralement, et elle sentirait presque un haut le coeur lui monter. Continuant de regarder son chien, elle fut surprise de voir que la gamelle était beaucoup plus petite, en fait, c'était même pas une gamelle c'était .... c'était ... le bol de céréale qu'elle s'était sortie quelques minutes plus tôt. Se redressant, soudainement raide, elle baissait la tête vers ce qui lui servait de bol et en voyant qu'elle avait littéralement tout inversé, elle se retournait recrachant ce que -par chance- elle n'avait pas encore avalé. Donc en fait, elle avait donné ses céréales à son chien et elle, elle avait commencé à bouffer sa nourriture. Mais qu'elle idiote!
Puis évidemment, il fallut que ceci la rende beaucoup plus en retard, le temps de se laver la bouche de cette atrocité.

Quinze minutes plus tard, Savannah sortie enfin de chez elle, ventre vide et encore plus en retard. Passant au starbuck, elle prit un simple café et tandis qu'elle se dirigeait vers l'arrêt de bus, elle vit ... littéralement, le bus lui passer devant. « — Arrêtez le bus! » Tandis que tout le monde se mit à regarder la petite brune, elle, elle se mit à courir après le véhicule, continuant de demander à ce qu'on arrête le bus. Les passagers semblaient rire aux éclats, chose que Savannah n'appréciait pas spécialement. En même temps, qui apprécierait de se faire ridiculiser publiquement? Personne, probablement.
Lorsque le bus s'arrêtait enfin, elle montait dedans, passant sa carte d'abonnement et elle se mit à regarder autour, de manière à trouver une place tandis que les passagers se retenaient tout de rire. Et à l'instant où le bus démarrait, la petite brune se prit les pieds dans un sac qui trainait, tombant alors littéralement au sol et renversant, au passage, tout son café au sol. Mais qu'avait-elle donc fait pour mériter ça?

Après dix minutes de trajet à tenter de sauver son chemisier, elle sortie du bus -manquant de louper son arrêt. Ba oui, sinon, c'est pas drôle!- et c'est avec un chemisier tâché de café, une veste de blazer sous la main et enfin, une tête pas du tout réveillé que la brunette arrivait enfin dans les locaux du journal de la ville. « — Kessler! En retard, encore! C'est quoi ce matin? Peine de réveil? » Elle ne préférait pas répondre, rejoignant alors l'équipe pour la réunion de début de semaine habituel -où elle n'écoutait que d'une oreille- « — Bon ... de quoi parlions nous avant cette petite intervention? Ah! Oui. Donc, les cinquante ans. Comme vous le savez, mercredi sera les cinquante ans de la mort du président Kennedy. » À l'entente du nom Kennedy, la brunette relevait immédiatement la tête, fixant alors le rédacteur en chef. « — Il faudrait que quelqu'un couvre ça. Rédige des articles sur l'homme qu'il était, sur cette tragédie arrivée à Dallas et tout ce qui s'en suit. » « — Je m'en charge! » Avait déclaré Savannah, enthousiaste. « — C'est bien la première fois que vous décidez vous même de couvrir un évènement. Pourquoi ça? » « — Je sais pas ... je suis plus ou moins fasciné sur cette famille. J'ai lu tout les livres, et vu tout les films, reportages qu'il puisse exister. Ils me... ils me fascinent c'est tout. » Le rédacteur fixait l'assembler. « — Personne d'autre? » Et évidemment, personne ne bronchait. C'était comme ça, dans la boite. Dés que quelqu'un décidait de prendre un article, personne d'autre n'y touchait. Et pourtant, tout le monde rêvait d'écrire cet article qui serait probablement le mieux et le plus intéressant du mois de Novembre. Mais Savannah qui réagissait toujours à la dernière minute, venait de réagir, clouant le bec à tous et empêchant les autres de rédiger ces écrits sur l'ancien président des USA. « — Bien, alors j'imagine que l'article est à vous, Kessler. Je le veux demain soir sur mon bureau. » « — Ça sera prêt Monsieur. »
Et lorsque tout les articles furent répartis, chaque journalistes se rendirent en direction de leur bureau. La brunette s'installait alors dans le sien, allumant son ordinateur et s'installant devant une page vierge Open Office. Bon, maintenant, restait plus qu'à rédiger. Et comme d'habitude, les mots vinrent d'eux même. Disons que la brune avait cette qualité, et malgré le fait qu'elle soit des plus maladroite, elle était talentueuse, une très bonne journaliste, sachant manier les mots. C'est pour ça que malgré ses nombreux retards elle n'avait jamais été viré. Car elle était un point fort, pour la boite.

« Ce vingt deux Novembre deux mille treize marque les cinquante ans de la mort du célèbre président John Fitzgerald Kennedy, qui, il y a maintenant un demi-siècle, se rendait à Dallas pour sa campagne électorale du second mandat, aux côtés de son épouse et Première Dame, Jackie Kennedy (...) »







every teardrop is a waterfall.


— vingt deux novembre mille neuf cent soixante trois.
Elle fixait son reflet dans le miroir, ayant l'impression de ne voir que l'ombre d'elle même. Ses joues étaient noircis par les larmes et ses traits tirés, mais elle devait faire abstraction que tout ça. Elle devait abandonner cet air triste, son manque de vivacité, elle n'avait pas le droit de flancher. Pas maintenant. Du moins pas aujourd'hui. Ce soir, peut-être. Lorsqu'elle prendrait un bain tranquillement, elle pourrait fumer une cigarette tout en se laissant envelopper par une once d'eau chaude, laissant également les larmes dévaler ses joues, mais pour le moment, elle devait être prête à affronter le monde comme elle le faisait depuis deux ans et demi déjà.
Passant un coton imprégné de démaquillant, elle effaçait absolument tout pour finalement recommencer son maquillage qui, une fois fini se voulait, comme d'habitude, divinement gracieux. Elle laissait alors ses mains tomber le long de son corps et elle se redressait, bombant alors la poitrine. Elle relevait la tête, lui donnant alors l'air d'être pleine d'assurance et enfin, l'étape la plus difficile arrivait. Elle haussait son masque, celui de son plus beau sourire. Elle souriait, mais à ses yeux, ça sonnait tellement faux. Mais elle n'avait pas le choix. Et même si son regard trahissait absolument tout, elle se devait de garder tête haute et sourire éclatant.
Une fois prête, elle se retournait, sortant alors de la salle de bain et elle attrapait la veste du tailleurs posé sur ce lit aux draps extrêmement lisse. Elle l'ôtait du cintre et elle se posait devant le miroir pour enfiler celle-ci avec toute la délicatesse nécessaire. Lorsque la porte s'ouvrit, elle tournait le visage et fit un sourire en voyant l'homme qui était aujourd'hui son mari entrer dans la chambre. « — Hey, commençait-elle. Alors, comment s'annonce cette journée? » « — Et bien, nous verrons ce que cela donnera une fois sur place. »
Laissant un nouveau sourire apparaître sur son visage, la brune nouait sa veste et elle attrapait le petit chapeau de la même couleur que le reste de son tailleur. Elle était heureuse de voir que cette tenue qui était absolument parfaite pour l'occasion. Elle avait fait fait ce tailleur sur mesure, alors forcément, ses espérances avaient été grande et par chance, il était divinement bien coupé. Et tandis qu'elle jetait un dernier regard dans le miroir, elle attrapait son sac, d'un rose pastel et elle quittait la chambre, tandis que John refermait la porte derrière eux.

Quittant alors d'une démarche élégante l'hôtel, elle pénétrait dans la voiture aux vitres teintés censé amener les deux individus sur les lieux où ils étaient attendu. Et le trajet semblait long, et interminable. Et la brune avait hâte que tout ça soit fini. Elle avait hâte de pouvoir rentrer à l'hôtel, s'enfermer dans la salle de bain et prendre un bain, fumant une cigarette. Mais elle devait attendre une journée entière, elle devait attendre que toute cette folie soit passé, et en attendant, elle devait sourire et saluer les foules, poser devant les photographes. Le truc, c'est qu'elle était fatigué de mener cette vie. Elle avait hâte que le second mandat présidentiel de son mari soit fini, elle avait hâte de pouvoir retrouver une vie normal. Puis elle avait aussi hâte de retourner à Washington, où ses enfants attendaient leur venus avec impatience. Mais la tournée électorale prenait du temps, et Jackie était obligé de s'investir dedans.

Tandis que la voiture se garait enfin, le couple Kennedy sorti de la voiture, et c'est à ce moment que Jackie haussait son plus beau sourire. Elle le portait comme si elle portait une simple tenue. Et malgré ce sourire faux, malgré le manque de sincérité dedans et ce sourire qui, pour elle sonnait amer, elle était rayonnante dans ce petit tailleur rose pâle, signé Chanel.
Et après avoir écouté d'une oreille les informations quant au déroulement de la parade, la petite brune montait dans la voiture louée spécialement pour l'occasion. Cette petite décapotable noire qui se voulait, il fallait l'avouer, absolument magnifique. Réajustant son chapeau, elle gardait ce sourire face aux nombreux partisan démocrate. Ils étaient tous là pour voir un seul homme, et Jackie trouvait ça respectable. Mais d'un autre côté, ça l'agaçait. Car être mariée à un homme aussi convoité, ça avait d'énorme conséquence. Mais sincèrement, quel président était capable de garder son pantalon bien fermé? Disons que c'était l'envers du décors, et elle savait que nombreuses étaient les femmes qui rêvaient d'être, là tout de suite, aux côtés du président, ou même pire, qui rêvaient de revendiquer le statut de Première Dame des Etats-Unis. Mais ce couple unis dans les épreuves n'étaient qu'apparences, et des épreuves, Dieu qu'elle en avait traversé. Entre cette fausse-couche, et cette petite Arabella, morte née, les choses n'ont pas été facile. Et heureusement que ça s'était amélioré, mais le tout ne restait que facette, et publicité mensongère. Tout les présidents étaient comme ça, et ça, Jackie l'avait apprit à ses dépend.


Ça devait bien faire un quart d'heure que la voiture roulait, à petite allure. La jeune femme souriait, regardant un peu partout autour d'elle, dos droit et tête haute, saluant parfois la foule, les remerciant d'être venus. Dallas était une ville fantastique, et elle adorerait pouvoir venir y passer un peu de temps. Elle devrait songer à en parler à John, une fois que son second mandat serait fini. Elle se mit alors à le fixer pendant quelques secondes. Il était rayonnant, avec cette lueur dans les yeux et son sourire d'un blanc littéralement écarlate. Puis elle baissait la tête, déglutissant. Il avait beau passer son temps à la tromper, elle savait qu'elle serait incapable de le quitter. Car elle l'aimait, un peu trop. Elle reviendrait en rampant, le suppliant presque de la reprendre. De toute manière, tant qu'il était président, elle n'avait pas le choix. Elle était contrainte de rester, car elle ne pouvait pas lui faire ça. Alors elle restait, et elle attendait, comme toute bonne femme le ferait. Puis elle haussait de nouveau son sourire, prête à regarder partout, à saluer les photographes et les partisans venus soutenir le président des États-Unis. Alors, elle tournait le visage de son côté de la foule, et elle ne pu s'empêcher de sourire de manière attendrit en voyant une petite fille derrière les barrières, tenant un simple ballon. Elle lui rappelait Caroline, dans sa petite robe, ses chaussures noires et ses petits socquettes blanches qui dépassaient. Elle avait tellement hâte de les retrouver. Puis elle regardait sa montre. Midi trente. Elle avait littéralement hâte que la parade soit finie, histoire de pouvoir déguster un bon repas. Oui, elle commençait à avoir faim, mais là n'était pas la question. Puis elle commençait à relever la tête vers son mari, mais au moment où son visage commençait à se tourner, plusieurs bruits sourds se firent littéralement entendre, et tandis que sa tête finissait sa rotation, elle sentie quelque chose lui gicler dessus, ce qui eu le don de lui faire fermer les yeux immédiatement et, évidemment, couper l'appétit. Elle clignait des yeux, sans vraiment comprendre ce qui venait d'arriver, puis jusqu'à voir que son costume, de base rose, venait de virer au rouge et lorsqu'elle posait enfin le regard sur son mari, elle vit un trou au beau milieu de sa tête qui avait littéralement fait exploser sa cervelle. Prise de panique, Jackie s'apprêtait à se ruer à l'extérieur de la limousine, avant qu'un garde ne l'oblige à se rassoir sur la banquette, autrefois blanche. Finalement, Dallas n'était plus un endroit où elle aimerait passer ses vacances. Ah, ça non.

Elle portait ce tailleurs sur elle, incapable de s'en séparer. Et la petite brune sortie de la voiture présidentielle lorsque celle-ci s'arrêtait dans l'allée de la maison blanche. Elle vit alors Caroline et John courir vers elle, et elle se laissait tomber à genoux, tandis que ses enfants vinrent enrouler leur bras autour d'elle. Son retour était prématuré, en plus de ça. « — Maman! Tu nous a manqué! » Elle enroulait ses bras autour d'eux, s'accrochant presque de manière vital. Elle n'avait pas versé une seule larme, le choc était là. Elle revoyait la scène, entendait les coups de feux, mais pour elle, ça n'était qu'un cauchemars. C'était impossible. Et pourtant, elle fut ramenée à la réalité par la petite voix de Caroline qui s'élevait. « — Maman, il est où papa? » Et Jackie tournait le visage vers elle, se mettant littéralement à laisser les larmes couler sur son visage. Que dire? Comment le dire? Elle même n'arrivait pas à réaliser qu'il ne sortirait pas de la voiture pour venir prendre ses enfants dans ses bras. Au lieux de répondre, elle resserrait son étreinte autour de ses enfants, relevant alors doucement le regard vers le majordome qui avait un air désolé. Puis elle nichait la tête dans les cheveux de sa fille avant de murmurer d'une petite voix. « — J'vous promet que ça va aller les enfants. On s'en sortira. Et gardez en tête qu'il ne vous laissera jamais tomber. Jamais, vous m'entendez. » « — Pourquoi tu pleures? » Suite à la question de sa fille, la brune se redressait et tendit ses mains à ses deux enfants. « — Venez les enfants, on rentre. J'ai besoin de vous parler de quelque chose. » Et c'est ainsi que les trois personnes avancèrent en direction de la maison blanche. Deux enfants sans père, et une Première Dame déchue, veuve.






Dernière édition par Savannah D. Kessler le Sam 20 Sep - 8:50, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRESCENT



☾ RÉINCARNATION : allemande, étudiante en littérature décédée dans un crash d'avion. (03/05/71 - 21/12/88)
☾ OCCUPATION : policière.
☽ AVATAR : georgina haig.
☽ CRÉDITS : ©shiya
☽ MESSAGES : 313
☽ INCARNATION : 24/07/2014
☽ ÉTOILES : 425
MessageSujet: Re: all the right things in all the wrong places.    Sam 13 Sep - 10:27

bienvenue ici, et avec quelle réincarnation tombe
bon courage pour la rédaction de ta fiche, j'ai hâte d'en savoir plus sur le personnage. han I love you

_________________
HIGH HOPES
Beyond the horizon of the place we lived when we were young, in a world of magnets and miracles, our thoughts strayed constantly and without boundary, the ringing of the division bell had begun.
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://who-are-you.forumactif.org/t117-christy-there-s-still-nobody-home
CRESCENT

"L'Enfer n'a pas de fureur qui égale celle d'une femme dédaignée"

“The demons almost got me! But glory be to Jesus, and when he arrives on his flying saucer from the planet Jupiter I'll be there on the golden shore to kiss his hand!”
☾ RÉINCARNATION : Boadicée ( † 30 après J.-C. - 61 -I- )
☾ OCCUPATION : Etudiant en psychologie et serveur
☽ AVATAR : Sam Harwood
☽ CRÉDITS : DARK•PARADIZE
☽ MESSAGES : 68
☽ INCARNATION : 21/08/2014
☽ ÉTOILES : 84
MessageSujet: Re: all the right things in all the wrong places.    Sam 13 Sep - 11:16

C'est bien ça le bouche à bouche y a rien de mieux (bouche à oreille plutôt What a Face ) Je te souhaite la bienvenue et une bonne et plaisante rédaction de fichouille hihi . Et le choix de réin* juste superbe work bitch

_________________
Kill and run ۞

“I am a dumb piece of meat
and I rot everyday
my flesh gives a rotting smell
and people say it's the smell of life
and they come to me
and watch me rot
and get happy and upset and annoyed and disgusted
but they don't realize they are rotting too.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GIBBOUS



☾ RÉINCARNATION : antonin artaud (1896 - 1948)
☾ OCCUPATION : illustrateur.
☽ AVATAR : ben whishaw.
☽ CRÉDITS : astoria, de moiàmoi.
☽ MESSAGES : 201
☽ INCARNATION : 30/07/2014
☽ ÉTOILES : 368
MessageSujet: Re: all the right things in all the wrong places.    Mer 17 Sep - 18:15

OH, j'avais pas vu ! omg Bienvenue parmi nous jolie donzelle et bonne chance pour ta fiche. cute haon

_________________

Artaud
« émouvant comme une catastrophe. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRESCENT

☾ RÉINCARNATION : Jackie Kennedy — (28 Juillet 1929 - 19 Mai 1994)
☽ AVATAR : Hayley Atwell.
☽ CRÉDITS : avatar@furiedheart
☽ MESSAGES : 12
☽ INCARNATION : 13/09/2014
☽ ÉTOILES : 21
MessageSujet: Re: all the right things in all the wrong places.    Mer 17 Sep - 18:33

Sinon, avec un peu de retard, merchi à vouuuus! J'suis vraiment motivée par ce RPG, il gégé trop donc vala. Merci pour cet accueil en tout cas! haon han
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRESCENT



L’IMBRÛLÉE.

☾ RÉINCARNATION : jeanne d'arc (1412-1431.)
☾ OCCUPATION : en cours de recherche.
☽ AVATAR : emilia clarke.
☽ CRÉDITS : nenes.
☽ MESSAGES : 38
☽ INCARNATION : 22/07/2014
☽ ÉTOILES : 49
MessageSujet: Re: all the right things in all the wrong places.    Mer 17 Sep - 19:36

ces choix excellents. tombe
bienvenue parmi nous. cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FIRST QUARTER



☾ RÉINCARNATION : Chanteuse — (1930 - 1975)
☾ OCCUPATION : Chirurgienne généraliste
☽ AVATAR : Natalie Dormer
☽ CRÉDITS : Crick
☽ MESSAGES : 97
☽ INCARNATION : 20/08/2014
☽ ÉTOILES : 425
MessageSujet: Re: all the right things in all the wrong places.    Mer 17 Sep - 20:14

Bienvenuuuue jolie demoiselle ! han
Je te souhaite bonne chance pour la suite de ta fichounette et si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter le staff.

_________________
smile because it happened
if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best. @ ALASKA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FIRST QUARTER



L' A L C H I M I S T E


☾ RÉINCARNATION : GILLES DE RAIS ( 1405 - 1440 )
☾ OCCUPATION : NOUVEAU DIRECTEUR DE L'ASILE, HÉRITÉ DE SON POPA.
☽ AVATAR : RICHARD MADDEN
☽ CRÉDITS : TEARSFLIGHT & TUMBLR
☽ MESSAGES : 113
☽ INCARNATION : 01/07/2014
☽ ÉTOILES : 124
MessageSujet: Re: all the right things in all the wrong places.    Mer 17 Sep - 20:24

MON DIEU ! ATWELL + LA REINCARNATION ! tombe han like
Toi, je viendrais obligatoirement harceler ta fiche de liens. hihi :chica:
Bienvenue à Tewkesbury.

_________________
❝ I can't escape this hell
So many times i've tried
But i'm still caged inside
Somebody get me through this
nightmare. I can't control myself. ❞

Three days grace, Animal I have become
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://who-are-you.forumactif.org/t46-the-night-is-dark-and-full-of-terrors
CRESCENT

☾ RÉINCARNATION : Jackie Kennedy — (28 Juillet 1929 - 19 Mai 1994)
☽ AVATAR : Hayley Atwell.
☽ CRÉDITS : avatar@furiedheart
☽ MESSAGES : 12
☽ INCARNATION : 13/09/2014
☽ ÉTOILES : 21
MessageSujet: Re: all the right things in all the wrong places.    Mer 17 Sep - 21:13

Morrigan: Merchiiiii! haon
Madison: Merci à toi aussi jolie blonde! *-*
Ezekiel; Gneu, je ne pourrais qu'accepter un lien, héhé. En tout cas, merci beaucoup! haon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FIRST QUARTER



☾ RÉINCARNATION : Catherine de Médicis - 13/04/1519 - 5/01/1589
☾ OCCUPATION : Lycéenne et étudiante en Chimie
☽ AVATAR : Elle Fanning
☽ CRÉDITS : Bazart et tumblr
☽ MESSAGES : 130
☽ INCARNATION : 03/09/2014
☽ ÉTOILES : 260
MessageSujet: Re: all the right things in all the wrong places.    Mer 17 Sep - 21:54

Bienvenue ohh quel choix magnifique de réincarnation une grande Dame :)

_________________
J'obtiens toujours ce que je veux

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://who-are-you.forumactif.org/t250-leanna-fiora-farnese-toutes-les-roses-ont-des-epines
CRESCENT

☾ RÉINCARNATION : Jackie Kennedy — (28 Juillet 1929 - 19 Mai 1994)
☽ AVATAR : Hayley Atwell.
☽ CRÉDITS : avatar@furiedheart
☽ MESSAGES : 12
☽ INCARNATION : 13/09/2014
☽ ÉTOILES : 21
MessageSujet: Re: all the right things in all the wrong places.    Jeu 18 Sep - 22:27

Merci beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRESCENT



☾ RÉINCARNATION : John F. Kennedy (1917-1963)
☾ OCCUPATION : Directeur du Musée
☽ AVATAR : Jim Parsons
☽ CRÉDITS : permanentjoy
☽ MESSAGES : 72
☽ INCARNATION : 20/08/2014
☽ ÉTOILES : 397
MessageSujet: Re: all the right things in all the wrong places.    Sam 20 Sep - 10:03

Bienvenue par ici !
Avec Jackie en plus. haon
Le code du règlement n'est pas bon par contre. Arrow han
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRESCENT

☾ RÉINCARNATION : Jackie Kennedy — (28 Juillet 1929 - 19 Mai 1994)
☽ AVATAR : Hayley Atwell.
☽ CRÉDITS : avatar@furiedheart
☽ MESSAGES : 12
☽ INCARNATION : 13/09/2014
☽ ÉTOILES : 21
MessageSujet: Re: all the right things in all the wrong places.    Sam 20 Sep - 11:20

Ah ouais d'accord, j'avais pas vu du tout en fait pour le code ;-; J'suis pas bigleuse pour rien, et encore, même mes lunettes me servent à rien!
En tout cas, voila, cié corrigé normalement.
(Puis oui, Jackie! Ou bien une des femmes que je respecte le plus sur cette planète *-*)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



CE SOIR, J'AI LE MAL COEUR,
LE COEUR À LA LUNE.

☾ RÉINCARNATION : ASTRE CÉLESTE.
☾ OCCUPATION : ÉCLAIRER LA NUIT, RÉGULER VOTRE VIE.
☽ AVATAR : LA LUNE.
☽ MESSAGES : 184
☽ INCARNATION : 29/12/2012
☽ ÉTOILES : 390
MessageSujet: Re: all the right things in all the wrong places.    Dim 21 Sep - 20:15

félicitations, petit dément
bienvenue chez les fous
Quelle douce surprise que de croiser un joli minois torturé comme le tien... Sens-tu ton esprit perdre pied et une folle envie de lâcher prise ? Et si cela n'était que le début d'un drôle de jeu auquel La Lune te convie ? Reste sur tes gardes, on ne sait pas ce qui peut arriver !

PS : Attention, le parti démocrate n'est pas forcément de gauche de partout, dans certains États du Sud et du Centre des USA, il a même soutenu la ségrégation raciale. haon )
Maintenant que tu es validé(e), mon lapin. Tu vas pouvoir te mêler à la masse des autres fous de notre petit comté. Avant tout, si tu as besoin de quelque chose, n'hésite pas à faire un passage du côté des demandes. Libre à toi alors de te tisser des liens avec ces spécimens, puis de répertorier vos folles aventures. Si toutefois tu dois t'absenter un moment, n'oublie pas de nous prévenir. N'hésite pas un instant à venir t'amuser dans le flood ou la chatbox. Enfin, si la moindre question te taraude, tu peux venir harceler le staff qui fera son possible pour ne pas te manger, haha. Bref, bon jeu parmi nous.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: all the right things in all the wrong places.    

Revenir en haut Aller en bas
 

all the right things in all the wrong places.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ztamp:s & mir:ror : The Internet of Things starts here
» Rabbit says bizzare things -- is it possessed?
» Littlest things. James. [TERMINE]
» [Série] Stranger Things
» [Série Tv] Stranger Things

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾ WHERE IS YOUR IDENTITY ? :: Bienvenue à Tewkesbury-