Partagez | .
 

 ☾ LA RÉINCARNATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



CE SOIR, J'AI LE MAL COEUR,
LE COEUR À LA LUNE.

☾ RÉINCARNATION : ASTRE CÉLESTE.
☾ OCCUPATION : ÉCLAIRER LA NUIT, RÉGULER VOTRE VIE.
☽ AVATAR : LA LUNE.
☽ MESSAGES : 184
☽ INCARNATION : 29/12/2012
☽ ÉTOILES : 390
MessageSujet: ☾ LA RÉINCARNATION   Sam 12 Avr - 10:46


Nous naissons,
nous mourrons
et nous revenons.
la réincarnation.
1.△ Qu'est que la réincarnation?

L'homme naît, et meurt ensuite. C'est le cycle de la vie. Néanmoins, « L'âme vient de l'extérieur dans le corps humain, comme dans une demeure temporaire, et il en sort à nouveau ... il passe dans d'autres habitations, car l'âme est immortelle. » a dit Ralph Waldo Emerson. La réincarnation est une croyance selon laquelle l'âme, qui est éternelle, possède différentes vies successives dans différents corps. Donc, selon cette croyance, à la mort du corps physique, l'âme quitte ce dernier pour habiter, après une nouvelle naissance, un autre corps. C'est une succession de vies accomplies par une même âme dans plusieurs corps. Certains pensent qu'à travers toutes ces vies, traversant l'espace et le temps, l'âme cherche à expier ses erreurs d'une vie dans sa prochaine, afin de connaître une certaine sérénité dans cette nouvelle existence. C'est ce qu'on appelle le Karma, c'est-à-dire le fait que chaque action, bonne ou mauvaise, déterminée aura une incidence dans l'incarnation que l'âme aura ensuite. D'autres pensent que les âmes ont des destins entremêlés pour l'éternité, condamnées à vivre un perpétuel recommencement. Et il y en a même qui suggèrent que la réincarnation est un moyen de terminer une quête autrefois inachevée.


2.△  Comment se manifeste la réincarnation ?

« Certaines personnes croient que nous continuons à vivre dans un autre corps après la mort, que nous vivions avant. [...] Ils disent que nous avons oublié. Certains disent qu'ils se souviennent de leurs vies antérieures. », s'exprima James Joyce. Nous pouvons nous remémorer des souvenirs à propos de notre vie antérieure, certes. Mais comment ? De quelle manière pouvons-nous percer le voile qui englobe notre mémoire ? Puisque comme disait Sigmund Freud : « Les souvenirs oubliés ne sont pas perdus. »  Il semblerait que le seul moyen d'atteindre cet endroit si précieusement gardé soit de quitter notre conscience et ouvrir nos bras à notre inconscient. Vous me direz, plus facile à dire qu'à faire. Et bien détrompez-vous. Le premier et le plus efficace des moyens pour se souvenir est : Le rêve. En effet, lorsque nous rêvons, notre esprit sombre dans l'inconscient, doucement mais sûrement. Mais quand il s'agit de ramener ce souvenir jusqu'à notre réveil, la tâche s'avère plus difficile. Hormis si vous vous y accrochez si fort qu'il ne puisse s'échapper de vos mains. Il existe deux autres cas où il est possible de revivre ces moments oubliés : le somnambulisme et l'hypnose. Dans ces deux cas, un non-souhaité et un autre désiré, l'esprit se retrouve dans l'inconscient et peut atteindre l'essence-même de l'âme et de ce qu'elle garde en son sein.


3.△ Les effets sur l'esprit

Néanmoins se rappeler de son passé lointain n'est pas sans conséquences, tout a un prix comme on dit. Plus vous vous remémorez de votre vie antérieure, plus vous perdez votre propre identité, celle que vous possédez dans votre présent. Il y a différents stades dans cette réminiscence - voir point 5.△ - et plus vous vous approchez du stade dit « final », moins vous arrivez à contrôler votre identité. Vous sombrez dans le chaos, dû à la confusion de votre esprit, et vous vous perdez dans les méandres de cette combinaison de plusieurs identités. Vous êtes instables et petit à petit, vous baissez les bras et vous laissez votre ancien vous reprendre le contrôle. Voici un exemple d'une jeune personne subissant les effets néfastes de la réincarnation sur son être profond : «  La première chose qu'elle manifesta avant de savoir parler fut une peur terrible de l'eau. Quand on voulait lui faire prendre un bain, elle résistait de toutes ses forces en hurlant. Elle avait aussi très peur des autobus, criait et pleurait si on devait l'y faire monter, et même en les voyant passer. Étonnés de son comportement, ses parents pensèrent assez tôt qu'il pouvait s'agir d'un souvenir tragique d'une autre vie. effectivement, dès qu'elle sut parler, elle raconta des épisodes de son ancienne vie et surtout sa mort. Cela se passait à Galtudawa. Elle disait "ma mère de Galtudawa" et parlait de ses soeurs et de deux compagnons d'école. Elle décrivait une maison notablement différente de celle qu'elle habitait à Gonagela [...] » Ceci est un exemple, démontrant que la petite fille laissait son autre existence prendre le dessus sur ses peurs, ses goûts et même sur ses relations.

4.△ Les effets sur le corps

L'esprit ne se trouve pas seul à pâtir de certains effets de la réincarnation. De nombreux philosophes au cours des siècles, comme Descartes ou Leibniz, se sont questionnés sur la relation entre le corps et l'esprit. Et la réincarnation montre d'une certaine manière qu'il y a bel et bien une relation entre eux. En effet, lorsque l'ancienne personnalité s'installe sournoisement et douloureusement dans l'esprit de la nouvelle, le corps commence à subir quelques légers changements. Certaines caractéristiques de l'apparence passée se glissent dans l'apparence présente. Évidemment les changements ne sont pas abruptes, ils se font lentement, ne sont pas radicales. C'est-à-dire qu'une personne ne changera ni son sexe, ni excessivement sa morphologie. Mais elle pourra faire face aux changements de la couleur de ses yeux, à la teinte et la forme de ses cheveux, etc. La vie antérieure pourra aussi apporter de nombreuses choses, agréables ou non, à la "victime". Comme par exemple : des capacités physiques qu'elle n'avait pas auparavant, des cicatrices, des maladies, etc. Voici l'exemple d'un jeune garçon ayant subi les douleurs de sa vie passée : « Il se souvint que ses meurtriers l'exécutèrent à l'arme blanche et, entre autres mutilations, le décapitèrent. Dans son existence actuelle son corps conservait ce qui pouvait apparaître comme un stigmate de cette affreuse blessure : " Sa mère certifia qu'il avait une marque rectiligne en travers du cou, semblable à la cicatrice d'une blessure faite par un grand couteau. Elle déclara s'en être aperçue pour la première fois quand son fils avait trois ou quatre mois. C'était apparemment congénital. Quand Ravi Shankar parlait du meurtre, il attribuait cette trace sur son cou aux blessures du crime. »


5.△ L'évolution de la réminiscence.

Comme les phases de la lune, la réminiscence (c'est-à-dire le fait de retrouver ses souvenirs perdus) évolue. Il existerait, apparemment, quatre stades ou du moins il a été décidé qu'il en serait ainsi mais il pourrait y en avoir plus que cela. Le « stade premier » n'est pas encore alarmant, néanmoins il marque le début de cette évolution, il s'agirait des personnes qui font rarement des rêves à propos d'autrefois, ils sont d'ailleurs assez courts et ne sont pas suffisants pour ébranler quoi que ce soit en eux. Il y a ensuite le « second stade » qui est légèrement différent. Les rêves sont plus insistants et ne peuvent être facilement oubliés. Néanmoins, le « troisième stade » est bien plus compliqué, les personnes qui sont au troisième stade sont tourmentés par leurs rêves qui durent bien trop longtemps selon eux, ils deviennent même parfois somnambules et ils sentent que leur identité leur échappe doucement mais sûrement. Et finalement le « dernier stade » de la réminiscence est comme une éclipse dans la vie des victimes. Elles ont des difficultés à lutter contre le fait qu'elles deviennent ce qu'elles étaient dans un autre temps : leurs esprit, leurs sentiments, leurs corps, rien n'est sous contrôle...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

☾ LA RÉINCARNATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾ WHERE IS YOUR IDENTITY ? :: annexes-